Départementales 2021 dans les Alpes-Maritimes : 5 choses à savoir au lendemain du second tour

Et s'il n'en reste qu'un... A l'issue du 2e tour des élections départementales, la majorité sortante est renforcée avec 52 élus sur 54 dans les Alpes-Maritimes. Le canton de Contes bascule à droite. Les Alpes-Maritimes restent un bastion de droite, les Républicains y renforcent leur hégémonie.

Charles-Ange Ginésy a annoncé sa victoire aux élections départementales dans le canton de Vence.
Charles-Ange Ginésy a annoncé sa victoire aux élections départementales dans le canton de Vence. © Magali Roubaud FTV

Dans les Alpes-Maritimes, la majorité sortante de droite est renforcée. Le président LR sortant Charles-Ange Ginesy, 65 ans, maire de montagne à Valberg, s'apprête à rempiler jeudi 1er juillet pour un second mandat à la tête d'une assemblée départementale où la domination LR frise le monopole, avec 26 cantons remportés sur 27 et donc 52 sièges sur 54.  

Le RN, présent partout au 2nd tour, sauf à Contes, plafonne à 32,2% sur le département, et rate son entrée au conseil départemental. 
 

> Tous les résultats du second tour dans les Alpes-Maritimes :

 

Un canton et un seul. Marie-Louise Gourdon est réélue à Grasse 2 avec son binôme Mathieu Panciatici. L’adjointe au maire de Mouans-Sartoux et conseillère départementale sortante Marie-Louise Gourdon, également et créatrice d'un important festival du livre pour l'Union de la gauche affrontait le Rassemblement national sur le canton Grasse 2.

Seul le canton de Grasse 2 dans les Alpes-Maritimes n'est pas de droite dans le département.
Seul le canton de Grasse 2 dans les Alpes-Maritimes n'est pas de droite dans le département. © FTV

L'abstention s'élève à 65,47% dans le canton de Grasse-2

Le duo LR Céline Duquesne et Sébastien Olharan (27 ans), le maire de Breil-sur-Roya, a fait tomber le dernier bastion communiste composé du maire PCF de Contes, Francis Tujague (74 ans) et Valérie Tommasini.

Félicitations à @SebOlharan élu ce soir conseiller départemental des Alpes-Maritimes.

Il remporte une victoire historique sur la gauche dans le canton de Contes ! pic.twitter.com/9qoKwgOIvu

— Eric Ciotti (@ECiotti) June 27, 2021

L'union de la droite l'emporte avec 50,55% des voix contre 49,45% des voix au PC.

Le président sortant Charles-Ange Ginésy réélu dans un fauteuil dans le canton de Vence, le maire de Cannes, Eric Ciotti (tous deux au premier tour), le duo formé par Sabrina Ferrand et Xavier Beck dans le canton de Beausoleil,  à Menton, Patrick Césari est réélu... Dans le département, clairement la prime aux sortants à fonctionnée.

La majorité sortante remporte ce dimanche soir 26 cantons sur 27 affirme l'ancien président du Département. "Un succès historique !" Si ce résultat se confirme, il n'y aurait plus que deux conseillers départementaux d'opposition.

Le maire de Nice, n'a pas manqué de "féliciter nos candidats aux départementales2021. Cette victoire, c’est celle de la proximité et de la confiance. Confiance aussi envers le bilan de notre majorité municipale. Ces résultats confirment que l’action municipale est le pilier de notre démocratie locale."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France 3 Côte d'Azur (@france3cotedazur)

Dans ses messages sur les réseaux sociaux celui qui avait claqué la porte des LR en début de campagne de ces élections a bien précisé qu"il réagissait au nom de son mouvement "En tant que Maire la France Audacieuse de Nice, de la droite et du centre qui incarne la voix des territoires contre la centralisation excessive, j’appelle à un nouveau modèle qui permette une simplification et une vraie décentralisation qui redonnent envie à chacun d'aller voter." 

Christian Estrosi est par ailleurs, élu aux élections régionales sur la liste de Renaud Muselier, le président sortant qui lui affiche toujours son appartenance aux LR.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vallée de la roya rassemblement national politique les républicains christian estrosi