VIDEO. En basket, victoire de la Roca Team de Monaco contre Pau dans le deuxième match des demi-finales de la Betclic Elite

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars

Monaco recevait Pau-Lacq-Orthez pour un nouveau match des playoffs, ce samedi 4 juin, à 16h15. Les Monégasques l'emportent 79 à 72 dans cette nouvelle étape des demi-finales, diffusée en direct sur France 3 Côte d'Azur.

Après une première victoire remportée par les basketteurs de Monaco qui se sont très nettement imposés, 94 à 65, ce jeudi soir, à domicile dans leur salle de Gaston-Médecin, la Roca Team vise la finale du championnat de France. A condition de se défaire de l’Elan béarnais, au meilleur des cinq matches.

Revoir le match Monaco - Pau

La Roca Team monégasque et l'Elan béarnais se retrouvaient dès samedi après-midi, à 16h15, toujours en Principauté, pour le match 2 de cette demie

Les joueurs de Saša Obradović ont remporté cette partie 79 à 72. Dans le dernier quart-temps, les Monégasques ont concédé un peu plus de terrain à leurs adversaires. Attentistes, moins présent dans les duels, les Béarnais ont profité de quelques manquements défensifs de la Roca Team, et ont réduit l'écart en fin de match, à 7 points, alors qu'il étaient menés de 16 points au retour de la mi-temps.

Un nouveau succès qui permet à Monaco d'avoir l'avantage dans cette série de playoffs.

La passe de trois pour ce troisième quart-temps

Les Monégasques maintiennent sans trop de difficultés leur avantage au score, qui s'accroit au fil du match. La Roca Team mène avec 63 points, contre 47 pour Pau. Trois "scoreurs" se détachent au sein de l'équipe monégasque : Mike James, Alpha Diallo et Dwayne Bacon ont marqué plus de 10 points chacun. 

Du côté des Béarnais, Gregor Hrovat est celui qui a marqué le plus à ce moment du match, mais cela est resté insuffisant pour que le Pau-Lacq-Orthez recolle au score.

Avantage Roca Team à la mi-temps

Obradovic demande un temps mort à un peu plus de 3 minutes de la fin du deuxième quart-temps. Les Monégasques comptent toujours un solide matelas de points d'avance. Faute de réussite à l'extérieur, les Pallois ont laissé les Monégasques prendre l'avantage, qui dominent. Comme un symbole, Geralrd Ayayi manque un shoot à 3 points, en face du panier, sans être inquiété par la défense, mais le ballon bute sur l'arceau. Justin Bibbins marque le dernier panier au buzzer au terme de la première mi-temps.

Monaco mène de 11 points, 46 points à 35 à la mi-temps.

Dans les tribunes, l'un des principaux fans de la Roca Team, le Prince Albert II, a répondu à la mi-temps au micro de France 3 Côte d'Azur. Il a répété l'ambition de ce club qui fait la fierté du Rocher pour le titre national : "On a fait un très beau parcours en Euroligue, l'équipe a à coeur d'aller le plus loin possible dans ces playoffs du championnat de France, elle va faire le tout pour le tout pour y arriver."

Un premier quart-temps équilibré

Les dix premières minutes sont équilibrées, même si les Monégasques ont fait une meilleure entame. Le score est de 22 à 20 avant la reprise du deuxième quart-temps. Les Monégasques font notamment moins bien au trois points, avec 4 tirs sur 6 réussis pour les Béarnais, quand la Roca team en a réussi 3 sur 7. Le premier quart-temps a été ponctué par une tentative de shoot lointaine, dans sa surface et sur le buzzer, de Léo Westermann. A côté au grand dam des Monégasques.

Bonne entame de match pour les Azuréens

Au coup d'envoi, les cinq joueurs clés alignés par le coach monégasque pour ce premier quart-temps sont les suivants : Alpha Diallo, Donatas Motiejunas, Yakuba Ouattara et les incontournables Ibrahima Fall Faye et Mike James.

Après seulement 5 minutes de jeu, les Monégasques mènent par 5 points d'écart, 13 à 7. La défense béarnaise souffre déjà alors que le prince Albert II, en tribune, veille sur son équipe. Côté statistiques, c'est bien Ouattara qui mène la danse avec déjà 6 points marqués.

Monaco, un gros morceau

Les joueurs d'Eric Bartecheky, vainqueurs de la Coupe de France mi-avril, vont tenter de faire mentir les statistiques, car depuis le retour de Monaco en première division en 2015, les Palois ne se sont imposés qu'une seule fois en 17 rencontres de saison régulière et de play-offs, sur les sept dernières saisons.

L'AS Monaco, alias la Roca Team, nouvelle grosse cylindrée du championnat de France depuis plusieurs saisons (2e budget de l'Elite derrière Villeurbanne), vainqueur de l'Eurocoupe (antichambre de l'Euroligue) en 2021 et qui s'est hissé en quarts de finale de l'Euroligue cette saison, chasse toujours un premier titre de champion de France.

Retour sur leur parcours

Mis en difficulté par Strasbourg en quarts, avec une défaite concédée à Gaston-Médecin, et deux victoires conquises après prolongation en Alsace puis à nouveau en Principauté, Monaco s'est facilité la tâche ce 2 juin en dominant de bout en bout la première manche de sa demi-finale.

L'écart est régulièrement monté :

  • 21 points (73-52) au début du quatrième et dernier quart-temps,
  • puis 27 points à moins de cinq minutes du buzzer final (81-57),
  • puis 33 points (92-59) dans les deux dernières minutes.

Monaco a signé une grosse performance collective avec six joueurs à plus de 10 points, la palme revenant à Yakuba Ouattara (15 pts, 5 rebonds et 2 contres).

Les Monégasques n'ont pas caché leur ambition à la suite de ce premier match victorieux.

La prochaine rencontre se jouera dans le Béarn, au Palais des Sports de Pau, ce mardi 7 juin.

-Avec AFP