Énième épisode méditerranéen, à quoi s'attendre ce week-end et quel lien avec le réchauffement climatique ?

Ce dernier week-end de mars, un nouvel épisode méditerranéen avec d'importantes chutes de pluie est attendu dans les Alpes-Maritimes et le Var. On fait le point avec météo France sur la récurrence de ces épisodes et le réchauffement climatique.

C'est le 6ᵉ épisode méditerranéen en moins deux mois. Au programme, un vent fort et d'importantes chutes de pluie et de neige.

Vigilance vagues-submersion, avalanches, vent et orages

Les Alpes-Maritimes et le Var sont à nouveau balayés par une perturbation. 

Le Var est en vigilance jaune ce samedi 30 mars, de 10h à 12h pour le vent. Des rafales jusqu'à 70km/h sont attendues. Vigilance jaune aux orages entre 12h et 18h. 

Les Alpes-Maritimes sont en vigilance jaune aux avalanches depuis 9h ce samedi et jusqu'à dimanche 00h. Vigilance jaune aux orages entre 12h et 18h ce samedi et vagues-submersion entre 9h et 16h.

Selon météo France, la neige sera présente samedi sur les Alpes du Sud et les Alpes frontalières souvent au-dessus de 1800 mètres avec 10 à 30 cm de neige fraîche à partir de 2000 mètres, samedi et 80 cm entre dimanche et lundi sur les Écrins et le Mercantour.  

"Le risque d'avalanche s'annonce marqué ou fort sur l'ensemble des massifs des Alpes. Les cumuls de neige les plus importants sont attendus en Haute-Maurienne près de la frontière italienne samedi ou dans les Alpes du Sud, des Écrins au Mercantour dimanche"indique météo France.

Ce dimanche, les vigilances pluie-inondation et neige-verglas viendront se rajouter. 

 En 24h, on attend entre 30 et 50 mm de pluie en région PACA, avec localement  70/100 mm du Var aux Alpes-Maritimes. Ces cumuls de pluie se produiront dans un contexte où les sols sont déjà proches de la saturation pouvant induire des inondations. 

Météo France

Selon météo France, dimanche, des pluies soutenues, particulièrement marquées pour la saison, sont attendues sur la région PACA. Ces précipitations devraient se produire en deux salves, l’une en fin de nuit et matinée, l’autre en fin de journée et la nuit de dimanche à lundi. 

On peut également signaler un vent de sud à sud-est assez fort, avec des rafales atteignant fréquemment 70 à 80 km/h.

Annulations et fermetures

La ville de Nice annonce la fermeture des parcs et jardins ce samedi à partir de 12h et du sentier du littoral.

Ce samedi matin, sur le bord de mer à Antibes, les morceaux de bois charriés par les anciennes tempêtes se sont retrouvés sur la route. Ils ont été déblayés par les services de la ville. Météo France l'avait annoncé :"le maximum d'intensité des vagues est attendu samedi matin. Les forts vents d'est s'atténuent samedi après-midi."

Plus tard dans la journée, la ville d'Antibes informe de l'annulation des festivals prévus.

"Au final compte tenu de l’évolution actuelle des prévisions météo à moins d'une heure, les concerts de Juan les Pins prévus à 17h30 dans le cadre du festival MARCHING BAND sont annulés" indique la ville sur son compte X.

Autre conséquence du vent puissant, il charrie du sable du Sahara qui vient donner une couleur jaunâtre au ciel azuréen. Beaucoup d'internautes ont immortalisé le ciel sur les réseaux sociaux.

Ces différents épisodes provoquent des éboulements dû à la fragilité des sols dans la région. Ce vendredi, deux éboulements se sont encore produits dans les Alpes-Maritimes, obligeant les services métropolitains à fermer les routes concernées. 

6ᵉ épisode en moins de deux mois, la faute au réchauffement climatique ?

Si les épisodes méditerranéens s'observent généralement à l'automne, cette année 2024, la fin de l'hiver et le début du printemps ont été ponctués par des épisodes de pluie marqués et récurrents. En mars les 80 mm en 24 h ont été atteints au moins localement en Paca le 3 mars, le 9 mars, le 26 mars indique météo France. 

Une telle succession d’épisodes pluvieux est inédite pour un mois de mars, avec plusieurs records mensuels de précipitations dans le Sud-Est, notamment :

  • Cannes (06 ): 234,8 mm au 28/03 (précédent record: 234,6 mm en 2013) ;
  • Fréjus (83) : 221,5 mm au 28/03 (précédent record: 207,7 mm en 1946) ;
  • Avignon (13): 110 mm au 28/03 (précédent record: 87 mm en 2001).

La récurrence de ces épisodes est liée à une propension marquée à avoir des courants de sud-ouest, en lien avec des vallées froides d’altitude et une activité dépressionnaire plus marquée que de coutume entre l’Irlande et le Portugal. Cette configuration a permis à de multiples reprises des situations de type épisode méditerranéen.

Météo France

Ces dernières années, des épisodes méditerranéens au printemps sont plus récurrents, comme en mars 2022, 2020, 2013. Si d'une année à l'autre, les évènements varient, on observe un lien avec le changement climatique. 

Selon météo France, les fortes précipitations se sont intensifiés entre 1961 et 2022 (augmentation de 12 % des maxima annuels de cumuls quotidiens) et la fréquence de ces épisodes plus fort a également doublée entre 1961 et 2022.

"Les études scientifiques s’accordent pour conclure à une augmentation de l’intensité de ces événements méditerranéens dans un climat plus chaud" conclut météo France.

Le sixième rapport du GIEC indique une augmentation des pluies extrêmes sur le nord-ouest de la Méditerranée avec une confiance faible pour le niveau de réchauffement 1,5 °C et une confiance élevée pour 4 °C de réchauffement au niveau mondial.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité