La fraise de Carros, le fruit de l'été dans les Alpes-Maritimes

Mais c'est une fruit fragile qui ne voyage pas. Récolté le matin, il doit être consommé dans les 48 heures. Cultivée dans la plaine du Var, la fraise de Carros est écoulée dans le département des Alpes-maritimes, pour le plus grand plaisir des comsommateurs.

Ce fruit est rafraîchissant en plein été et prisé à la fois par les locaux et les touristes.
Ce fruit est rafraîchissant en plein été et prisé à la fois par les locaux et les touristes. © V.Llado
 Au petit matin de mars à octobre, Christophe Ferraro est dans ses serres à Carros. Tous les jours, avec ses salariés, il ramasse 600 kilos de fraises produites hors sol. Des fruits très charnus, au goût délicat, mais fragiles.
 
Christophe Ferraro prépare sa livraison à Carros tous les matins.
Christophe Ferraro prépare sa livraison à Carros tous les matins. © Virgile Llado

Christophe Ferraro produit deux variétés de fraises : la Cléry, et la Charlotte.  A chaque fois,  il réduit au minimum la manipulation du fruit pour ne pas l'abîmer. Chaque fraise cueillie est placée en barquette puis livrée dans les 24 heures.
 
Ce petit fruit rouge plein de vitamines se déguste nature pour les puristes. Les grands chefs l'utilisent de multiples façons, pour les desserts bien sûr mais aussi pour les sauces de magrets de canard ou avec du foie gras. Bon appétit !
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie agriculture