Gens du voyage : Le Grand Pré de Cabris réquisitionné jusqu'au 15 juillet

Les caravanes positionnées sur le grand Pré de la commune. / © Aline Métais
Les caravanes positionnées sur le grand Pré de la commune. / © Aline Métais

Les gens du voyage resteront bien à Cabris jusqu'au 15 juillet. Le préfet des Alpes-Maritimes a pris un arrêté afin de réquisitionner le Grand Prè de Cabris. Le maire de Cabris, Pierre Bornet, a formé un recours pour réduire la durée de l'arrêté.

Par Camille Nowak

La décision a été prise hier, jeudi 28 juin, à 19h par arrêté préfectoral. Le Grand Prè de Cabris est réquisitionné jusqu'au 15 juillet à 12h pour l'accueil des gens du voyage. Le maire de Cabris, Pierre Bornet, a formé ce vendredi 29 juin, un recours afin que le préfet réduise la durée de l'arrêté au 8 juillet : 

"Je ne pense pas que la population tienne jusqu'au 15 juillet. Le préfet ferait preuve de bonne volonté si il pouvait redéplacer les gens du voyage, explique Pierre Bornet".

Des pétitions circulent actuellement à Cabris pour que les gens du voyage trouvent un nouveau terrain. Selon le préfet, cette situation ne peut être perenne, il souhaiterai que le préfet trouve un terrain sur le littoral.

"Les communes du littoral ont aussi des obligations, quand je regarde la mer j'ai l'impression que les gens du voyage à Cannes c'est les yatchs, ajoute le maire".

Jusqu'à présent les gens du voyage occupaient illégalement le terrain à Cabris. Il s'étaient installées sur la commune après avoir été refoulées de Mandelieu-la-Napoule et Cannes. 

Le maire de Cabris, Pierre Bornet, avait souhaité démissionné de ses fonctions lors de l'installation des gens du voyage sur son terrain. Il avait demandé au préfet des Alpes-Maritimes de prendre des mesures pour aménager une aire d'accueil sur les communes de plus de 5 000 habitants, comme le préconise la loi Besson

La ville de Cabris qui ne compte que 1450 habitants, s'organise actuellement au niveau des infrastructures pour l'accueil de ces gens du voyage. Sanitaires, conteneurs, cuves : elle souhaite avant tout éviter les dépôts sauvage de déchets dans le Grand Prè.  

Pour l'heure, la mairie s'organise également au niveau événementiel, si les gens du voyage restent jusqu'au 15 juillet, la mairie devra supprimer les fêtes organisées sur le terrain et notamment la grande fête du 14 juillet. 

L'association "la vie du voyage"

L'association est une organisation laïque de gens du voyage créé en 2003. Elle n'est donc pas en lien avec les organisations évangéliques. 

Leur objectif est de promouvoir les droits des gens du voyage, le stationnement des caravanes, et le développement des aires de grand passage. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus