Coronavirus : deux militaires contaminés, la caserne de la gendarmerie mobile de Grasse confinée

Alpes-Maritimes : la caserne de la gendarmerie de Grasse est confinée après deux cas de Coronavirus / © N. MORIN / FTV
Alpes-Maritimes : la caserne de la gendarmerie de Grasse est confinée après deux cas de Coronavirus / © N. MORIN / FTV

Deux militaires de la gendarmerie mobile de Grasse ont été testés positifs au coronavirus ce jeudi matin. Leur état de santé n'est pas inquiétant. Ils sont hospitalisés dans l'unité dédiée de l'hôpital de Grasse. Par précaution, la caserne est actuellement confinée.

Par Nesrine Slaoui

Rentrés dimanche soir de Montpellier, deux militaires de la gendarmerie mobile de Grasse ont été testés positifs au coronavirus ce jeudi matin.

Un troisième diagnostic est en cours pour un autre gendarme de cet escadron, nous a affirmé l'agence régionale de santé (ARS). 

Les deux hommes sont actuellement pris en charge à l'hôpital de Grasse dans l'unité dédiée, inaugurée ce lundi 9 mars, pour faire face à l'épidémie.

Leur état de santé "n'est pas inquiétant" selon les informations obtenues auprès de ce service.

Une "cellule de suivi" à la mairie

Une "une cellule de suivi" a été mise en place à la mairie.
Candidat à sa propre succession, Jérôme Viaud, le maire de Grasse a annulé ses rendez-vous en lien avec la campagne "par respect".

Nous attendons les consignes des autorités compétentes pour appliquer strictement les procédures qui nous seront dictées.

Dans son communiqué de presse, publié sur Facebook, Jérôme Viaud précise travailler en lien direct avec la préfecture des Alpes-Maritimes.

La gendarmerie confinée

Pour l'heure, la caserne de cette gendarmerie, située quartier Saint-Claude, est placée sous surveillance.

Au total, 30 gendarmes composaient le groupement mobile. Seuls ceux avec des symptômes doivent passer les tests ainsi que leur famille.

Au moindre doute sur leur état de santé, les 120 personnes concernées doivent rester confinées chez elles.
Ce jeudi 12 mars au soir, 7 nouveaux patients porteurs du Covid-19 ont été identifiés dans les Alpes-Maritimes.

Le président Emmanuel Macron prendra la parole ce soir pour vraisemblablement annoncer de nouvelles mesures nationales de protection face à l'épidémie.

Deux classes de l'école maternelle Sainte-Antoine fermées

Demain, le vendredi 13 mars, deux classes de l’école maternelle Saint-Antoine seront fermées.

Cette mesure est prise à titre préventif, dans l’attente des résultats de dépistages de l’enfant d’un gendarme contaminé et de son épouse enseignante dans l’établissement.

Dans un communiqué de presse, le maire explique que les deux classes concernées sont de petite et moyenne section.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus