Gabriel Iacono arrête sa grève de la faim

Publié le Mis à jour le

Il est resté devant le Palais de Justice une journée et a obtenu satisfaction car le parquet l'a entendu hier vendredi

Gabriel Iacono a en effet été entendu pendant 1h30 par le parquet de Grasse. Le jeune étudiant en droit a réitéré sa rétractation, répété qu'il n'avait pas été violé par son grand-père. Il a donc mis fin à sa grève de la faim débutée jeudi matin

Christian Iacono a été réincarcéré le 9 janvier dernier pour purger sa condamnation pour le viol de Gabriel qui a depuis retiré ses accusations. L'appel déposé par le parquet de Grasse contre sa libération conditionnelle sera examiné le 13 mars prochain.

Gabriel Iacono a par ailleurs indiqué avoir déposé plainte à Nice après avoir reçu des "menaces par mails de (sa) famille", sans vouloir en dire plus. Joint au téléphone par l'AFP, il avait précisé que sa "famille maternelle" lui avait envoyé des "menaces de mort" et des "insultes" par courrier et qu'il allait le faire savoir au parquet de Grasse et à la Cour de révision.

Voir également l'article : "Christian Iacono maintenu en prison par le parquet"