Ouverture d'une information judiciaire après l'agression de gardiens de prison à Grasse

© France 3 Côte d'Azur
© France 3 Côte d'Azur

Florin Vacarasu comparaissait devant le tribunal de Grasse pour l'agression de gardiens de prison le 31 janvier dernier. Le tribunal a décidé l'ouverture d'une information judiciaire. Un juge d'instruction a été désigné.

Par Catherine Lioult

Ce 31 janvier 2017, Florin Vacarasu, 22 ans, détenu à la maison d'arrêt de Grasse pour vol,  attaque des gardiens de prison dans sa cellule avec un couteau.
Les surveillants étaient entrés dans sa cellule car ils pensaient qu'il s'était suicidé.
Il faut dire que la mise en scène était étudiée : un faux cadavre dans un lit, élaboré avec des bouteilles en plastique et de la grenadine, pour imiter du sang.

TRIBUNAL CORRECTIONNEL OU COUR D'ASSISES

Les trois gardiens n'ont pas été blessés mais ils sont très choqués. Pour eux, pas de doute. Le détenu a voulu les tuer, ce qui relève d'une tentative d'assassinat.
Pour l'avocate du prévenu, Sandrine Zépi, son client a été victimes de bouffées délirantes, et le dossier ne doit pas être criminalisé.
Le tribunal a tranché en ordonnant une information judiciaire. C'est donc un juge d'instruction qui déterminera devant quelle juridiction Florin Vacarasu, qui était libérable début mars, devra comparaître.


Ecoutez l'avocate du prévenu, Sandrine Zepi, et Hervé Segaud, surveillant à la maison d'arrêt de Grasse:


Agression des gardiens de prison à Grasse : ouverture d'une information judiciaire (06)
L'agresseur de gardiens de prison doit-il comparaître devant le tribunal correctionnel ou devant une cour d'assises ? Intervenants : Sandrine Zepi, avocate du prévenu et Hervé Segaud, surveillant à la maison d'arrêt de Grasse




Sur le même sujet

Les + Lus