Restriction de l'éclairage des bureaux et des commerces de nuit : Réactions à Grasse

© France3 Côte d'Azur
© France3 Côte d'Azur

L' arrêté ministériel de 01/2013 est entré en vigueur le 1/7. La durée des éclairages est limitée, et même supprimée de 1h00 à 7h00. Le non-respect entraîne une sanction financière. A Grasse, au riche patrimoine historique, la mesure est accueillie plus sereinement que dans les villes littorales.

Par Yves Lebaratoux et Marc Brucker


DMCloud:83921
Fin éclairages nocturnes Grasse
Reportage : Marc Brucker, Josette Sanna, Hervé Philippe

La saison est lancée à Grasse et la cité se pare de tous ses atours pour séduire les touristes consommateurs.
Depuis le 1er Juillet dernier, fini l'éclairage nocturne inutile. Commerces, facades et bureaux sont concernés. Les commerçants doivent éteindre les feux des vitrines d 'une heure à 7 heures du matin. Certains d'entre-eux ont déjà adopté les gestes économes en éteignant les lumières, dès la fermeture du magasin.

En cas d'infraction, l'amende se monte à 750 Euros

Selon l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, l'économie sera de 200 millions et évitera le rejet de 250 000 t de CO2.

Pour assurer la sûreté, la ville utilisera les modulations de l'arrêté pour éclairer dans certains quartiers au-delà d'une heure du matin.
Jeudi, son conseil étudiera un partenariat public-privé pour rénover l'éclairage et réaliser  une économie de 40 %.

Sur le même sujet

Les + Lus