Idée sortie : à la découverte des châteaux de la Côte d'Azur

Si la Côte d'Azur est réputée pour sa farniente, son passé médiéval est lui moins connu des touristes. Pourtant, on trouve sur son littoral et dans ses terres des petits ou plus grands châteaux, forts ou ruines à visiter. Découvrez notre sélection de l'été. 
Le château de la Napoule borde la Méditerranée entre l'Estérel et Mandelieu.
Le château de la Napoule borde la Méditerranée entre l'Estérel et Mandelieu. © Franz Chavaroche/ MAXPPP

Certains sont devenus des musées, d'autres sont en ruine, en rénovation ou désormais privés et à louer. De Mandelieu à Menton, tour d'horizon des châteaux de la Côte d'Azur.

Le château de La Napoule

En contre-bas du château, le sentier des douaniers.
En contre-bas du château, le sentier des douaniers. © Franz Chavaroche / MaxPPP

Situé sur la route du mer, sa date de construction n'est pas exactement connue, on parle du XIV ème siècle, mais la forteresse va subir les guerres et les pillages. Deux tours subsistent de cette époque médiévale. Il est inscrit monument historique.

Un couple de milliardaire américains Henry et Marie Clews rachète ce qu'il en reste en 1918 et fait un véritable château, une histoire à découvrir en visite toute l'année : 6€ pour les adultes et enfants de plus de 7 ans. Les jardins qui disposent du label jardin remarquable du ministère de la Culture peuvent aussi se visiter seuls pour 4€.

L'été, en plus des visites habituelles, le château est ouvert les mercredis soirs jusqu'à 21 heures. Visites à 17h30, 18h30 et 19h30.

Le château de Roquebrune-Cap-Martin

Edifié au Xème siècle pour protéger la région, il est aussi appelé château Grimaldi. Le château devait défendre la frontière et les invasions sarrazines. Sa vue est panoramique sur la méditerranée. 
Classé monument historique, il appartient aujourd'hui à la ville qui propose une visite pour 5 euros. Il est ouvert tous les jours de 10h à 13h et de 15h à 18h, jusqu'à nouvel ordre.
 
Le château de Roquebrune-Cap-Martin domine le village médiéval.
Le château de Roquebrune-Cap-Martin domine le village médiéval. © T.JACQUES / MaxPPP

Le château de la Reine Jeanne à Guillaumes

Construit il y a presque 800 ans, le Château de la Reine Jeanne, ou plutôt ses ruines sont perchées sur les hauteurs de l'arrière-pays niçois. Aujourd'hui, en rénovation, la forteresse bénéficie du loto du patrimoine de la mission Berne.

Plus de 100 000 euros ont été aloués à sa renovation, 88 662 de la fondation et 22 673 de dons. La tour qui était en danger a pu être consolidée et un sentier est aménagé. 

A cause de la pandémie de la COVID-19, les travaux ont dû être stoppés, mais le château est accessible et visitable.

Office de tourisme de Guillaumes.

Un édifice de la fin du moyen-âge 

Le monument a été bâti en 1235 sur l'initiative du comte de Provence, Raimond Béranger. A l'époque, il a une fonction militaire et défensive.


Plus d'un siècle plus tard, alors que Nice se rallie au comte de Savoie, le village de Guillaumes reste fidèle à la famille d'Anjou - à laquelle appartient la reine Jeanne. Pour récompenser la fidélité de ses partisans, la souveraine de Naples leur offre des privilèges et les autorise à conserver le château... renommé en son honneur.

Le château de Gourdon 

Contruit en trois étapes, du IXème siècle au XVIIIème,  au XIIème siècle les comtes de Provence et seigneurs de Gourdon ont organisent leur frontière entre le comté de Vintimille et le comté de Provence. Ils édifient un château aux murailles infranchissables. 
Le village fortifié de Gourdon dans les Alpes-Maritimes.
Le village fortifié de Gourdon dans les Alpes-Maritimes. © P.Lapoirie / MaxPPP
Accroché au sommet d'une falaise vertigineuse à 760 m d'altitude, le village de Gourdon est un vrai fief féodal, son château est entouré de jardins dessinés par Le Nôtre.
Passés de comtes de Provence aux Borriglione d’Aspremont, le château et sa forteresse sont finalement vendus aux Lombard devenu ensuite marquis de Montauroux. Ces derniers l'habiteront de 1598 à 1905, de nombreux travaux et consolidations effectués pendant cette période permettent au château de devenir ce qu'il est aujourd'hui. 
Vue sur le château de Gourdon dans les Alpes-Maritimes.
Vue sur le château de Gourdon dans les Alpes-Maritimes. © Google Street

Le château devient monument historique en 1971, il est ouvert à la visite et des collections y sont exposées. Aujourd'hui, le château privé, n'est plus un musée, des visites guidées des jardins sont possibles sur réservation uniquement. Les actuels propriétaires proposent également de louer des gîtes ou partie de son domaine pour des événements. 

Le château Grimaldi à Cagnes-sur-Mer

Edifié vers 1300 par Rainier Grimaldi, Seigneur de Cagnes, ce château-fort soutiendra ainsi sièges et assauts avant d'être transformé vers 1620 par le Baron Jean-Henri Grimaldi en demeure seigneuriale alliant le charme et la richesse d'un palais.
Le château domine le village de Cagnes-sur-Mer.
Le château domine le village de Cagnes-sur-Mer. © Lambert/MaxPPP

Le château appartient à la ville depuis 1937 qui en fait son musée municipal après guerre. Classé monument historique, il abrite le musée de l'Olivier, Donation Solidor, des expositions temporaires mais aussi des concerts et spectacles.

Il se visite tous les jours de 10h à 13h et de 14h à 18h pendant l'été.
La tour du château dans le Haut-de-Cagnes.
La tour du château dans le Haut-de-Cagnes. © Sylvestre / MaxPPP

Acquis par la ville en 1937, devenu musée municipal en 1946 puis classé Monument Historique en 1948, il est aujourd'hui un merveilleux écrin qui abrite le Musée de l'Olivier, la et des plafonds peints baroques exceptionnels. 

 Le Château de Carros

Edifié durant le moyen-âge, on trouve la trace de son existence pour la première fois au début du XIIème siècle avec comme occupant le seigneur Rostaing de Carros. Pourtant, le château restera dans la famille de Blacas pendant plus de 600 ans.
Caractéristique de l'architecture médiévale provençale, le château domine le village de Carros.
Caractéristique de l'architecture médiévale provençale, le château domine le village de Carros. © Mossot/ CC
En 1965, la ville le rachète et après de lourdes rénovations le château abrite le CIAC, Centre international d'art contemporain.
Il accueille plusieurs centaines d'oeuvre de 130 artistes différents reflétant la production artistique de la Côte d'Azur. Cet été place à l’exposition "Frédéric Ballester / Itinéraire d’un collectionneur" jusqu’au 27 septembre.

Le château est ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30.

Bonus 
En 2008, avant son concert au Nikaia, Madonna avait séjourné au château de Saint-Jeannet.
En 2008, avant son concert au Nikaia, Madonna avait séjourné au château de Saint-Jeannet. © P.BERTINI/ MaxPPP


Et si les visites vont ont donné envie de vivre la vie de château, celui de la Saint-Jeannet et ces 13 suites royales est à louer pour des événements. En mai dernier, nos confrères de Nice-matin annoncaient qu'il était à vendre pour la modique somme de 49 millions d'euros, il aurait depuis trouver preneur...
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture patrimoine