Initiative : une piscine itinérante pour que les enfants apprennent à nager

Publié le
Écrit par Véronique Lupo .

Cette piscine va faire le tour des villages des Alpes-Maritimes. Le premier à bénéficier de ce bassin permettant aux plus jeunes d’apprendre à nager se trouve à Tourettes-Levens. Un projet porté par l’Olympic Nice Natation.

 Alors que les risques de noyades sont toujours aussi importants, l’Olympic Nice Natation a lancé une initiative pour que les enfants apprennent à nager. Même s’ils ne vivent pas près de la mer ou à proximité d’une piscine, cette dernière vient à eux avec l’opération « piscine itinérante » qui va aller de village en village à commencer par Tourettes-Levens.

« On s’est rendu compte que beaucoup d’enfants ne savaient pas nager du tout »

Dans ce bassin, les enfants fous de joie s’amusent mais apprennent surtout à nager. Il s’agit ainsi de limiter les risques de noyades en leur apprenant les gestes de base.. Pour beaucoup, l’apprentissage de la natation avait été stoppé par la crise du Covid.

A la sortie du Covid, on s’est rendu compte qu’il y avait un grand taux d’enfants non nageurs plus âgés qu’avant, entre 8 et 10 ans. Beaucoup ne savaient pas nager du tout, ils avaient commencé un cycle post covid qu’ils n’ont pas pu terminer.

Guillaume Saucourt Coordinateur sportif à l’Olympique Nice Natation

Un projet élaboré par l’ONN et la municipalité de Tourettes-Levens

 

Le début de la réalisation de ce projet remonte à 3 ans. Avant son élection en 2020 au poste de maire de Tourettes-Levens, Bertrand Gasiglia avait commencé les négociations avec l’Olympic Nice Natation pour la mise en place éphémère d’un bassin chauffé.

Nous n’avions pas les moyens de mettre en place ces cours de natation et c’est pourquoi l’ONN nous a aidés. Nous avions besoin d’un projet clef en main. L’investissement que la mairie a fait en valait largement le coup.

Bertrand Gasiglia Maire de Tourettes-Levens

Un investissement à hauteur de 30 000 euros.

Le 6 novembre la piscine partira vers un autre village dont le nom n’est pas connu mais l’eau du bassin ne sera pas jetée.

Elle sera recyclée pour remplir les réservoirs des services de lutte contre les incendies. Une évidence en cette période de sécheresse.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité