INSOLITE. Parmi tous ces moniteurs de ski, 17 sont de la même famille !

Cela fait déjà trois générations que ça dure. La famille (très nombreuses) des Nicoletta, implantée à Valberg dans les Alpes-Maritimes depuis les années 1960, ne compte pas moins de 17 moniteurs de ski. Parents, enfants, oncles, cousins et même petits-enfants, se croisent sur les pistes en tenue rouge estampillée ESF. Ils nous racontent.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"T'es le fils à qui toi ?" Cette phrase, les Nicoletta sont nombreux à l'avoir entendue sur les pistes de Valberg. En même temps, avec 17 moniteurs dans une même famille et un talent pour le ski qui se passe de génération en génération, il y a de quoi s'y perdre.

Alain Nicoletta est arrivé avec ses parents et ses 6 frères et sœurs à Valberg à l'âge de 9 ans. Le ski, il connaissait déjà. Après avoir échappé à l'Italie fasciste, ses grands-parents se sont installés à Albertville et ont donné naissance au père d'Alain. Avec un père d'Albertville et une mère de Grenoble, il ne pouvait que skier.

Même si les premières pistes qu'il a dévalées avec son frère cadet étaient celles du col de Porte dans la Chartreuse en Isère, c'est vraiment à Valberg qu'il a pris goût à la glisse. C'est simple, il n'a plus jamais quitté la station.

Après la compétition, la "suite logique"

Lui et ses frères intègrent le ski club, réalisent quelques courses et le destin semble tout tracé. C'est Jean Pazzi, champion de ski dans les années 1940, qui leur conseille de passer le diplôme pour devenir moniteur de l'Ecole de Ski Français (ESF) alors qu'il est à la tête de l'école de Valberg. "Il nous a appris le métier et nous a donné la passion", déclare Alain Nicoletta.

Sur les 6 frères de la fratrie Nicoletta, 5 prennent le chemin du monitorat... et "le dernier regrette de pas être allé jusqu'au bout", raconte Alain. Alain prend même les rênes de l'école de cette station des Alpes du Sud tandis que l'un des frères, Gilles, part en équipe de France pour quelque temps.

Puis c'est l'histoire de la vie... Ces cinq moniteurs ont des enfants, leur transmettent à leur tour leur passion qui les mène naturellement aux compétitions puis au diplôme.

Pour Julien, le fils d'Alain, c'est la "suite logique" de l'histoire :

Habitant à Valberg, le ski, la neige, c’est une passion. Après la compétition, la suite logique est de devenir moniteur de ski, donc c’est ce qu’on a fait.

Julien Nicoletta

Et la troisième génération n'y coupe pas ! "On a tous nos enfants qui suivent ces traces-là", rit-il au téléphone. Sa petite dernière va faire ses premières glissades lors de cette saison.

Le secret de la famille ? "Je ne leur apprends pas moi-même à faire du ski, admet Julien. Quand ce sont nos propres enfants, ils peuvent faire des caprices. Je le vois en cours, si les petits voient leurs parents derrière la barrière, ils ont tendance à faire des caprices. Une fois les parents partis, ils sont bien plus attentifs."

Ses trois autres enfants sont déjà partis en compétition. Les deux aînés sont même allés en compétition internationale avec la Fédération Internationale de ski (FIS). La plus grande de ses filles a largement passé l'âge des "pioupious", elle est entrée en première année de médecine. Mais ses grandes études ne l'empêchent pas de garder l'envie de devenir monitrice. "Elle a déjà passé son test technique, rapporte fièrement son père. Il lui manque le cycle préparatoire. Mais avec la première année de médecine, ce n'est pas la priorité."

Directeur de père en fils

En 2019, Julien a été élu à l'ESF de Valberg pour prendre la succession de son père Alain qui est resté directeur pendant 32 ans. Une tradition de plus chez les Nicoletta. Julien entame son deuxième mandat pour la saison 2023. Il fait équipe avec son cousin germain qui occupe le poste de directeur technique.

Alizée Nicoletta, la nièce d'Alain et cousine de Julien, est aussi directrice technique d'une école de ski... mais à Saint-Gervais pour sa part, en Haute-Savoie.

"Même ici, on me dit "Est-ce que tu es une Nicoletta du Sud ?", s'amuse-t-elle.

Dans n'importe quelle station où on va, quelqu'un connaît un Nicoletta ! 

Alizée Nicoletta

Même si elle a quitté Valberg, elle ne manque pas une occasion de revenir pour voir sa famille. 

On est une famille de skieurs. C'était une évidence pour tout le monde. On a l'ESF dans les tripes.

Alizée Nicoletta

La tradition familiale n'est pas près de s'arrêter. Certains sont là tout au long de la saison, tandis que d'autres ont un autre métier et enseignent le ski pendant les périodes de vacances scolaires.

Deux nièces de Julien sont déjà monitrices et représentent la troisième génération en manteau rouge et blanc sur les pistes de Valberg. Julien Nicoletta prévoit "encore 4 nouveaux moniteurs dans les 2 ou 3 ans à venir". Il en rit : "On va vite dépasser les 20 !"