Le Conservatoire de Nice au régime sec

© France 3 Nice
© France 3 Nice

Le désengagement de l'état dans les conservatoires régionaux est une conséquence de la loi de décentralisation de 2004. Après plusieurs année de baisse consécutive, la dotation de l'Etat est réduite à zéro. Le Conservatoire à rayonnement régional de Nice devra se serrer la ceinture.

Par Catherine Lioult

Le conservatoire national à rayonnement régional s'apprête à fêter son centenaire.
100 ans, pas une ride, avec trois grands pôles d'enseignement dédiés à la danse, la musique ou l'art dramatique.
Mais une obligation, celle de réduire la voilure.
Cette fois sera la bonne, l'Etat ne donne presque plus rien aux conservatoires régionaux. Une conséquence de la loi sur la décentralisation qui fait mal. 
Enseignants, élèves sont inquiets.

Le compte n'y est pas

La dotation de l'Etat a été réduite de moitié en l'espace de 2 ans, soit 150 000 en moins sur un budget de fonctionnement de plus de 8 millions d'euros.
 / © France 3 Côte d'Azur
/ © France 3 Côte d'Azur
90% du budget est financé par les collectivités locales, elles aussi impactées par la baisse de la dotation de l'Etat. La ville de Nice a fait savoir qu'elle continuerait à financer cet outil pédagogique, qui contribue au rayonnement de la Côte d'Azur. De son côté, le directeur André Peyrègne précise:

On réduira ce qui ne porte pas atteinte à l'enseignement, à la diffusion et au rayonnement du conservatoire. Il est vrai qu'on a commencé à réduire au niveau de l'administration... Les efforts qu'on nous demande, on n'a pas attendu pour les faire, nous participons très volontiers à l'effort national, mais il ne faut pas aller au delà de certaines limites

REPORTAGE:

baisse subventions

Intervenants

  • Louis Domallain, Etudiant en licence de musicien interprète
  • André Peyregne, Président de la fédération française de l'enseignement musical et directeur du conservatoire de Nice
  • Nathalie Lebrun, Présidente de l'association dse enseignants du conservatoire de Nice
  • André Chauvet, Conseiller municipal délégué à l'opéra et à la musique
     

Sur le même sujet

Les + Lus