Le contrat de génération: embaucher des jeunes en maintenant les séniors dans l'emploi

Le Var et les Alpes-Maritimes comptent 15.000 chômeurs de moins de 25 ans. Le principe du contrat de génération est d'embaucher des jeunes tout en maintenant les séniors dans l'emploi.  A Nice, Claude vient d'embaucher Alexandre grâce à une incitation financière de 12000 euros sur trois ans.

Par Olivier Le Creurer

Avec les emplois d’avenir et la loi sur la sécurisation de l’emploi, il s’agit du troisième grand outil de la politique pour l’emploi du Gouvernement. Objectif : la signature de 500 000 contrats d’ici à 2017 pour embaucher des jeunes et maintenir les seniors dans l’emploi.
Ce dispositif permet aux entreprises de moins de 300 salariés de bénéficier d’une aide financière de l’Etat de 4 000 euros par an, pendant trois ans, dès lors qu’elles embauchent en CDI un salarié de moins de 26 ans tout en conservant un salarié de 57 ans ou plus.
Au-delà du seuil de 50 salariés, l’aide est conditionnée à un accord ou un plan sur la situation des jeunes et des seniors dans l’entreprise. Les grandes entreprises (plus de 300 salariés) n’ont pas droit à cette aide mais doivent négocier avant le 30 septembre 2013 un accord fixant des engagements en faveur des jeunes, des seniors et de la transmission des compétences entre les générations. Faute de quoi, elles s’exposeront à des sanctions pécuniaires.

Le principe:
 / © travail-emploi.gouv
/ © travail-emploi.gouv
Depuis le 18 mars, 99,5 % des entreprises françaises sont éligibles à ce dispositif.

Le reportage de notre équipe:
Contrat de génération
Reportage: J. Sanna, JC Routhier et C. Adouard

 

Samedi, à 19h, le Préfet des Alpes-Maritimes Christophe Mirmand, est l'invité du journal de France 3 Côte d'Azur. Il est interviewé par Jean-Bernard Vitiello.

DMCloud:60085
Le Préfet des Alpes-Maritimes

 

Sur le même sujet

Les + Lus