Le préfet des Alpes-Maritimes restreint l'usage de musique en extérieur, des feux d'artifice, les activités de danse, et la consommation d'alcool pour le Nouvel An

Publié le Mis à jour le

C'est par communiqué de presse que Bernard Gonzalez a fait savoir, ce mercredi 29 décembre, les nouvelles restrictions concernant notamment la consommation d'alcool pour la Saint-Sylvestre. Et même au-delà du 1er janvier.

Dans la foulée des annonces de Christian Estrosi, le maire de Nice, pour limiter l'accès à certaines attractions de fin d'année, le préfet des Alpes-Maritimes a communiqué de nouvelles restrictions pour le passage à la nouvelle année. Des dispositions prises après "concertation avec les élus".

Les professionnels du secteur de la restauration ont été également consultés dans la journée, a fait savoir Alain Lahouti, le président de l'UMIH 06 HCR Cannes Restaurateurs.

Restrictions sur la voie publique

Du vendredi 31 décembre 2021, 18 heures, au dimanche 2 janvier 2022, à 6 heures du matin : "la consommation de boissons alcoolisées sur les places, voies et lieux publics, en dehors des terrasses de restaurant et débits de boissons autorisés, est interdite".

Le fait de se restaurer "en déambulant sur les places, voies et lieux publics, en dehors des terrasses de restaurant et débits de boissons autorisés" est également prohibé.

Idem pour la musique

"Toute diffusion de musique amplifiée, par des haut-parleurs notamment, est interdite dans l’espace public." précise aussi le communiqué, pour les mêmes dates citées précédemment.

Plus de service après une heure du matin

Dans les bars, débits de boissons et restaurants, "l’arrêt du service devra être organisé" à 1 heure, les établissements devront fermer leurs portes à 2 heures la nuit du 1er janvier 2022.

La préfecture fait aussi savoir que, nullement, les maires des communes maralpines ne pourront déroger à ces horaires.

"Toute activité dansante dans les établissements recevant du public ainsi que dans l’espace public est également interdite" précise aussi le préfet des Alpes-Maritimes, qui avait pris des mesures contre l'usage et la détention des feux d'artifices et produits pyrotechniques il y a quelques jours

Pas de feux d'artifice

C'est par communiqué de presse que le préfet Bernard Gonzalez a aussi interdit par arrêté préfectoral "l’organisation de spectacles pyrotechniques dans toutes les communes du département du vendredi 31 décembre 2021 à 16h00 au dimanche 02 janvier à 06h00".

Une décision justifiée car "la tenue de feux d'artifices est synonyme de rassemblements publics importants ne permettant pas de maintenir les mesures de distanciation physique nécessaires et constituerait un risque accru de circulation du virus." stipule le document.

La Ville de Cannes, qui avait souhaité jusqu'alors maintenir son feu d'artifice a du se résoudre à l'annuler.

"La Préfecture des Alpes-Maritimes a décidé ce jour d’interdire les feux d’artifice dans le département du vendredi 31 décembre 2021 à 16h au dimanche 2 janvier à 6h. La Mairie de Cannes n’a d’autre choix que d’en prendre acte." peut-on désormais lire sur la page web qui annonçait il y encore peu de temps l'évènement.