• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le président de SOS Racisme aux côtés des migrants à Vintimille

© F3
© F3

Une centaine de personnes campent maintenant depuis plus de 10 jours sur les rochers près de l'ancien poste frontière de Vintimille, sous des tentes de fortune. Le président de SOS Racisme, venu leur rendre visite, interpelle les politiques.

Par V.K

Le président de Sos Racisme, Dominique Sopo, a souhaité parler avec ceux qui depuis plusieurs jours vivent dans des conditions sanitaires difficiles. Hier, les dirigeants européens ne sont pas parvenus à s'entendre sur le projet de la Commission qui prévoyait des quotas de réfugiés par pays. Au Pont Saint Ludovic, Dominique Sopo s'en est pris directement au gouvernement français.

Nous sommes face à une situation d'urgence humanitaire et, dans de tels cas. Il est prévu qu'on puisse déroger aux règles européennes qui imposent aux migrants de faire leur demande d'asile dans le premier pays où ils arrivent. Aujourd'hui, on ne peut pas laisser l'Italie seule face à ce problème".


Selon les bénévoles de la Croix-Rouge française présents sur place, entre 150 et 200 personnes sont toujours installées devant la frontière française, réparties dans des campements de fortune sur les rochers de la digue et sous les arcades de la voie ferrée. Il y aurait parmi elles quelques familles et notamment quatre enfants qui vivent dans des conditions d'hygiène très précaires. 

Environ 150 migrants vivent depuis le 12 juin sur les rochers, dans des campements de fortune. / © J.M Sara/F3
Environ 150 migrants vivent depuis le 12 juin sur les rochers, dans des campements de fortune. / © J.M Sara/F3



 

SOS Racisme appelle le pouvoir à soutenir les migrants de Vintimille
Reportage de B. Peyrano, J.M Sara, J. Juvigny

 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus