Les fonctionnaires du Conseil départemental des Alpes-Maritimes vont travailler plus

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a voté ce vendredi l’augmentation du temps de travail de ses agents. Le nombre de  jours de congé et de RTT va être réduit. Cette mesure devrait permettre de réaliser chaque année 20 millions d'euros d'économie.

Le conseil départemental des Alpes-Maritimes. (Archives)
Le conseil départemental des Alpes-Maritimes. (Archives) © France 3 Côte d'Azur
L'assemblée départementale des Alpes-Maritimes a voté ce vendredi matin la suppression de 11 jours de RTT et de 3 jours de vacances pour ses 4500 agents comme le souhaitait son président Eric Ciotti (LR). 

Fin des avantages acquis

Eric Ciotti souhaite que les agents reviennent à la durée légale hebdomadaire du temps de travail (1.607 heures annualisées) en supprimant trois jours de congés annuels aux fonctionnaires territoriaux. Pour cela, il revient sur des avantages acquis qui leur permettent actuellement de travailler 1.568 heures.
Pour les RTT nées du passage aux 35 heures, le département va limiter de moitié les jours qui peuvent actuellement être crédités chaque année pour dépassement d'horaires, ce qui ramène le nombre maximum de RTT à 11 jours au lieu de 22.

D'autres postes d'économies

Eric Ciotti estime avoir déjà fait des efforts substantiels pour réduire les dépenses dans son département: 340 suppressions nettes d'emplois publics depuis 2009 avec le non-remplacement de deux départs à la retraite sur trois, réduction de la flotte automobile et des dépenses de communication

Interview d'Eric Ciotti, président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes
durée de la vidéo: 00 min 32
Interview Eric Ciotti Réduction congés

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie social politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter