Alpes-Maritimes: la maman d'un petit autiste recherche des bénévoles pour jouer avec son enfant

Une maman de Roquebrune- Cap- Martin dont le fils de 11 ans est autiste lance un appel. Elle souhaite mettre en place une méthode intensive par le jeu et recherche des bénévoles qui acceptent de prendre de leur temps pour jouer tout simplement avec son fils.

Isamël, 11 ans, a besoin de jouer pour sortir de l'isolement.
Isamël, 11 ans, a besoin de jouer pour sortir de l'isolement. © France 3 Côte d'Azur
C'est la sortie préféré d'Ismaël. Au petit stade de Roquebrune- Cap- Martin en compagnie de sa Maman, le jeune garçon de 11 ans vient s'aérer. Rien ne le différencie des autres enfants à part qu'Ismaël est autiste.

Son monde qui l'éloigne des autres, il ne parle pas et a de grandes difficultés à interagir avec autrui. Son handicap l'oblige à prendre des cours à domicile mais comme la plus part des autistes il a beaucoup d'autres capacités. Il adore la musique par exemple.


Aïssata Abby, sa mère, a l'espoir de voir un jour son fils sortir de sa bulle et qu'il devienne autonome. Une maman qui a décidé d'appliquer une nouvelle méthode intensive par le jeu, mais pour cela il faut beaucoup de personnes pour jouer toute la semaine avec Ismaël.

"Une trentaine de personnes, sans compétence particulière. Il faut simplement avoir envie de jouer avec un enfant et lui apporter de la bienveillance", explique Aïssata Abby, sa mère.


Le jeune garçon est encadré par une psychologue qui le voit une fois par semaine.

Un appel aux bénévoles


Un appel est lancé pour que des volontaires s'engagent à venir aider Ismaël, 1h30 chaque semaine. Les progrès pourront être suivis sur Facebook. Sa mère a mis en place une adresse mail : autisme.rcm@gmail.com.


Lors de notre rencontre avec le jeune garçon c'était un grand jour pour lui et sa maman. Des enfants présents sur le petit stade de Roquebrune- Cap- Martin lui ont tendu la main à Ismaël pour jouer. Il leur a répondu par le seul signe qu'il connaît, un geste de la main pour dire merci à tous ceux qui vont l'aider dans ce long parcourt de l'espoir.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter