Avis de recherche autour de Sospel : la famille de cette randonneuse sans nouvelle depuis le 20 octobre

Depuis le 20 octobre, la police nationale des Alpes-Maritimes lance un appel à témoins après la disparition inquiétante d'Anne-Laure Apicella. Cette femme de Vallauris est recherchés du côté de Sospel.
Anne-Laure Apicella 48 ans, dont la voiture a été retrouvée à la gare de Sospel.
Anne-Laure Apicella 48 ans, dont la voiture a été retrouvée à la gare de Sospel. © France Télévisions
Anne-Laure Apicella, 48 ans n'a plus donné de nouvelles à ses proches depuis le 20 octobre dernier. Son conjoint lance un appel à témoins sur les réseaux sociaux, accompagné par les forces de police.

Selon son compagnon, Patrice Gros, elle est potentiellement partie en randonnée depuis Sospel dans les Alpes-Maritimes, ou après un trajet en train depuis Breil-sur-Roya et vers Libre en Italie.
 
Sa voiture, une Twingo, a été retrouvée en gare de Sospel. Cette mère de famille était restée seule chez elle, à Vallauris alors que ses enfants ainsi que son époux étaient partis eux en vacances.

Les policiers ont perdu sa trace à la sortie d'autoroute de La Turbie à 7h16 le 20 octobre.
Cette femme de corpulence normale, mesure 1m71, a des yeux vert et les cheveux châtains mi-longs. 
Lors de son départ du domicile, elle portait un sac à dos "EastPak" noir avec chaussures marron et des lacets de couleur rouge, une surveste de trekking marron ou une veste blanche et pull rose.
 

> Toute information est à transmettre à la Brigade de recherches de Menton ►04 92 41 84 76 ou par mail à br.menton@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Anne-Laure Apicella a été avocate au barreau de Draguignan avant de devenir coach personnel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vallée de la roya nature parcs et régions naturelles disparition faits divers randonnée italie international police société sécurité