Avis de recherche autour de Sospel : la famille de cette randonneuse sans nouvelle depuis le 20 octobre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars .

Depuis le 20 octobre, la police nationale des Alpes-Maritimes lance un appel à témoins après la disparition inquiétante d'Anne-Laure Apicella. Cette femme de Vallauris est recherchés du côté de Sospel.

Anne-Laure Apicella, 48 ans n'a plus donné de nouvelles à ses proches depuis le 20 octobre dernier. Son conjoint lance un appel à témoins sur les réseaux sociaux, accompagné par les forces de police.



Selon son compagnon, Patrice Gros, elle est potentiellement partie en randonnée depuis Sospel dans les Alpes-Maritimes, ou après un trajet en train depuis Breil-sur-Roya et vers Libre en Italie.

 

Sa voiture, une Twingo, a été retrouvée en gare de Sospel. Cette mère de famille était restée seule chez elle, à Vallauris alors que ses enfants ainsi que son époux étaient partis eux en vacances.



Les policiers ont perdu sa trace à la sortie d'autoroute de La Turbie à 7h16 le 20 octobre.

Cette femme de corpulence normale, mesure 1m71, a des yeux vert et les cheveux châtains mi-longs. 

Lors de son départ du domicile, elle portait un sac à dos "EastPak" noir avec chaussures marron et des lacets de couleur rouge, une surveste de trekking marron ou une veste blanche et pull rose.

 



> Toute information est à transmettre à la Brigade de recherches de Menton ►04 92 41 84 76 ou par mail à br.menton@gendarmerie.interieur.gouv.fr



Anne-Laure Apicella a été avocate au barreau de Draguignan avant de devenir coach personnel.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité