Casterino, quelques irréductibles font le choix d'y passer l'hiver : "c'est nos montagnes, il ne faut pas qu'on parte"

A 1 550 mètres d'altitude, Casterino est un hameau isolé de la vallée des Merveilles depuis le passage de la tempête Alex. Actuellement sept habitants se préparent à l'arrivée de la neige et l'enclavement de leur unique piste de fortune. 
La petite station d'habitude très fréquentée en hiver, restera coupée du monde.
La petite station d'habitude très fréquentée en hiver, restera coupée du monde. © FTV
Leur choix est fait, ils resteront à Casterino cet hiver. Nathalie et André Boulanger tiennent l'hôtel Les Mélèzes, d'ordinaire à cette période, ils prennent les réservations pour les fêtes. Mais cette année, l'hôtel fait office de garde-manger pour les quelques habitants restants.
 
Les habitants ont mis en place un stock commun de nourriture pour passer l'hiver.
Les habitants ont mis en place un stock commun de nourriture pour passer l'hiver. © L.Blache / FTV
Pâtes, boîtes de thon, légumes secs, conserves, l'objectif est de pouvoir rester dans le hameau et de ne manquer de rien. 

La solution c'est de faire des stocks sinon, après on va être obligés de descendre à pied dans la neige puisque la route ne sera pas dégagée.

André Boulanger, propriétaire de l'hôtel Les Mélèzes.

Pour la famille Boulanger, pas question de partir, l'hôtel a été transmis à André, il y a 30 ans. Avec émotion, la famille regarde les photos en noir et blanc.

Archive de l'hôtel Les Mélèzes à Casterino, il y a plusieurs dizaines d'années.
Archive de l'hôtel Les Mélèzes à Casterino, il y a plusieurs dizaines d'années. © L.Blache / FTV

"Il y aura sûrement une année, peut-être deux années de perdues et encore, moi j'y crois" s'exclame André. Pour Nathalie, la question ne se pose pas :"Nous, on ne veut surtout pas partir ailleurs."

Gisou et Aldo, deux habitants de Casterino, hameau isolé.
Gisou et Aldo, deux habitants de Casterino, hameau isolé. © L.Blache /FTV

Même réponse pour Gisou et Aldo, leur maison a été inondée la nuit des intempéries, mais ils font le choix de rester :"On a toujours habité ici, alors pourquoi partir ? C'est nos montagnes, il ne faut pas qu'on parte" explique Gisou. 

 

Maintenant, on va se serrer les coudes et on va y arriver !

Complète, Aldo habitant de Casterino.

Route éventrée 

Si un peu plus bas, Tende retrouve un accès partiel au reste de la Vallée, il faudra sans doute beaucoup plus de temps pour que Casterino soit désenclavé.
La route est éventrée et s'arrête à Saint-Dalmas de Tende. Pour rejoindre le hameau, il faut emprunter une piste plutôt réservée aux 4x4 ou marcher plusieurs heures. Quand la neige sera là, Casterino sera complétement isolé. 
 
Ce qu'il reste de la route reliant Saint-Dalmas de Tende à Casterino.
Ce qu'il reste de la route reliant Saint-Dalmas de Tende à Casterino. © L.Blache / FTV

Une petite station touristique

Avec ses quatre hôtels, le centre nordique de Casterino accueille été comme hiver de nombreux touristes. Randonnée à ski, centre équestre, acrobranche, raquette à neige... Les activités ne manquent pas. Mais cette année, sans accès par la route, impossible d'accueillir les clients.

Pour le gardien de l'hôtel Le Chamois d'or, Michel Martin l'espoir est de mise :"le propriétaire veut faire du chamois d'or un quatre étoiles, lui n'a pas l'intention d'abandonner l'établissement". Lui aussi, passera l'hiver là-haut entre balade et méditation.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vallée de la roya nature parcs et régions naturelles intempéries météo