Installation du nouveau conseil municipal de Menton

Jean-Claude Guibal a été réélu, ce samedi 4 juillet, avec 28 voix et 7 votes blancs. Sa liste "Unis pour Menton" a obtenu 28 sièges. 7 sièges reviennent à l'opposition menée par Olivier Bettati et Patrice Novelli. 

Jean-Claude Guibal reçoit l'écharpe de maire pour la 6e fois consécutive.
Jean-Claude Guibal reçoit l'écharpe de maire pour la 6e fois consécutive. © Loïc Blache

Les adjoints au maire

Sandra Paire, la première adjointe du maire de Menton (Alpes-Maritimes), Jean-Claude Guibal, lors du conseil municipal du 4 juillet 2020.
Sandra Paire, la première adjointe du maire de Menton (Alpes-Maritimes), Jean-Claude Guibal, lors du conseil municipal du 4 juillet 2020. © Loïc BLACHE/FTV
Jean-Claude Guibal préside le 1er conseil municipal de sa 6e mandature (à ses côtés, Alain Riquet, le directeur général des services)
Jean-Claude Guibal préside le 1er conseil municipal de sa 6e mandature (à ses côtés, Alain Riquet, le directeur général des services) © Loïc Blache
Séance du conseil municipal de Menton.
Séance du conseil municipal de Menton. © Loïc Blache
L'opposition menée par Olivier Bettati et Patrice Novelli.
L'opposition menée par Olivier Bettati et Patrice Novelli. © Loïc Blache



Le maire sortant de Menton, Jean-Claude Guibal (LR) a obtenu 55,70% des voix, son adversaire Olivier Bettati (DVD) lui remporte 44,30% des suffrages exprimés.

 

© France Télévisions




Le maire sortant de Menton, Jean-Claude Guibal, briguait un sixième mandat. Il remporte au second tour de ces élections municipales 44,30% des voix face à Olivier Bettati après un entre-deux-tours animé.

© France Télévisions

Je félicite l'équipe qui a gagné et je remercie ceux qui m'ont donné leurs voix.

Olivier Bettati, candidat battu à la mairie de Menton.

De son côte Jean-Claude Guibal, bien que soulagé par ce résultat, a exprimé son dégoût pour la campagne écoulée :

"Elle a été répugnante, peu peuvent atteindre ce niveau d'ignominie. Le candidat n'a renoncé à aucun moyen".

Jean-Claude Guibal

A Menton, la participation pour le deuxième tour est de 44,73%, 20 points de moins qu'en 2014, ce serait le taux le plus bas enregistré.

> Tous les résultats à retrouver sur le site de Franceinfo.

Jean-Claude Guibal applaudit à son entrée en mairie de Menton ce 28 juin
Jean-Claude Guibal applaudit à son entrée en mairie de Menton ce 28 juin © Loïc Blache FTV

Retour sur la débat de l'entre deux tours : 

C'est un duel masculin qui se jouera dans les urnes ce dimanache 28 juin à Menton dans les Alpes-maritimes. Le maire sortant Jean-Claude Guibal (Union de la droite) y sera opposé à Olivier Bettati (DVD). Lors du premier tour, le candidat Divers droite avait obtenu 29,52% des suffrages, loin derrière Jean-Claude Guibal (45,05%).

A début du mois, Patrice Novelli (UDI) s'est ralié à Olivier Bettati. Une annonce étonnante, mais qui n'est pas vraiment une surprise, si on regarde quelques années en arrière. En 2017 déjà, Patrice Novelli avait soutenu la candidature d'Olivier Bettati pour les élections législatives. Du coup, Olivier Bettati a perdu le soutien du Rassemblement National et Patrice Novelli celui de l’UDI.

Seul Olivier Bettati a accepté de venir sur notre plateau ce 25 juin.
Seul Olivier Bettati a accepté de venir sur notre plateau ce 25 juin. © FTV

Seul Olivier Bettati a accepté de venir sur notre plateau ce 25 juin. Jean-Claude Guibal a décliné l'invitation estimant "n'avoir rien à dire" à son opposant.

Je trouve scandaleux de ne pas vouloir débattre ais peut être qu'il n'a plus rien à dire car il est l'otage d'un clan qui le manipule... Il faut avoir du courage pour venir débattre. Je crois qu'il a perdu l'habitude d'avoir de l'opposition"

Olivier Bettati, tête de liste "Menton demain"

Sur notre plateau, le candidat est revenu sur le contexte de campagne tendu. Les deux s'opposants sont déjà en face à face sur les réseaux sociaux. Il est aussi revneu sur la modification de son programme du fait de la crise sanitaire. Olivier Bettati propose par exemple une nouvelle piste cyclable sur la Promenade du Soleil.

Le 21 juin, sur les réseaux sociaux, Olivier Bettati avait affirmé avoir trouvé une procuration frauduleuse entre deux listes d'émargement. Via son avocat, il a saisi le procureur de la République de Nice. 

Retrouvez le détail des résultats en direct sur FranceInfo.

Résultats du premier tour

Le taux de participation définitif était ce 15 mars de 41,38% c'est 20 points de moins qu'en 2014 (62,10%).

A lire aussi :

> Les 3 points à retenir du débat du premier tour.

Rappel du contexte

Lors des élections de 2014, Jean-Claude Guibal (Union de la droite) l'avait emporté au second tour avec 44,48% devant le Front National (26,65%). Le taux de participation au premier tour était de 62,07%. 

31 ans de mandat

Jean-Claude Guibal (LR) est maire depuis 1989, il brigue un dernier mandat (c'est déjà ce qu'il disait en 2014). A 79 ans, le maire sortant se présente dans la continuité de ses précédents mandats. Il a le soutien, de le République en Marche par le biais de Alexandra Valetta-Ardisson la député de la quatrième circonscription.

Menton en chiffres

À Menton, le taux de chômage (au sens du recensement) était de 16,6% en 2016, au dessus du taux de chômage des Alpes-Maritimes (13,9%) en 2016 selon l'INSEE. 

La population était de 26 618 en 2016. Elle a plus que doublé en 50 ans, puisqu'en 1968, la capitale du citron affichait 12 880 habitants.

Naissance / Décès (2018) : 351 naissances (domiciliées) vs 365 décès (domiciliés).

Le revenu médian en 2016 était de 20 002 euros par ménage en 2016 soit 1667 euros par mois. Ce chiffre est inférieur au revenu médian national annuel (20.520 euros), soit 1.710 euros par mois.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections les républicains