Menton : les gilets jaunes ont échangé avec le maire après les annonces d'Emmanuel Macron

Le maire de Menton Jean-Claude Guibal en train d'échanger avec des gilets jaunes devant la mairie. / © Jean-Marc Sara / France 3 Côte d'Azur
Le maire de Menton Jean-Claude Guibal en train d'échanger avec des gilets jaunes devant la mairie. / © Jean-Marc Sara / France 3 Côte d'Azur

Une vingtaine de gilets jaunes ont interpellé le maire de Menton lundi soir, juste après le discours du président et l'élu a discuté plus d'une heure avec les manifestants.

Par Laurent Verdi avec Bernard Peyrano

Il est environ 20h30, sur la place de la mairie à Menton, une vingtaine de personnes se réunissent après avoir entendu le discours du président de la République. L'urgence sociale décrétée par Emmanuel macron ne les a pas convaincus.
 

"On veut un peu plus de précisions et des actions tout de suite, pas des choses qui vont se faire, et pas de prime" explique Franck Desormière, un gilet jaune.


Le groupe se prend en photo sur les marches de l'hôtel de ville quand le maire de Menton, qui vient de terminer une réunion, part à leur rencontre. Économie, politique, pouvoir d'achat, immigration, les échanges sont vifs et parfois tendus.

"Vous savez combien d'hommes politiques il y a dans notre pays par rapport aux États-Unis ?", la réponse du maire fuse : "je trouve qu'il n'y a pas assez des hommes politiques" et il s'entend répondre par un gilet jaune "et bien moi je trouve qu'il y en a beaucoup trop et que cela coûte cher à la France".

Jean Claude Guibal prend le temps de répondre, l'élu explique qu'il partage le même avis que les gilets jaunes sur certains points, il réussit même à se faire applaudir. 
 
Jean-Claude Guibal, maire de Menton, applaudi par des gilets jaunes. / © Jean-Marc Sara / France 3 Côte d'Azur
Jean-Claude Guibal, maire de Menton, applaudi par des gilets jaunes. / © Jean-Marc Sara / France 3 Côte d'Azur
 

Discuter avec les maires


Une des mesures annoncées hier soir par Emmanuel Macron concerne l'organisation de débats avec les maires. Jean Claude Guibal, premier magistrat de la ville de Menton, est dubitatif à ce sujet, il renvoie chacun "à ses responsabilités" comme le montre ce reportage de Bernard Peyrano et Jean-Marc Sara :
 
 
Au final, plus d'une heure d'échanges et surtout d'écoute entre le maire et les gilets jaunes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus