Cet article date de plus de 3 ans

Une pétition est lancée contre les "places réservées" sur les plages publiques à Menton et Roquebrune-Cap-Martin

Une internaute vient de lancer une pétition sur le site Mes Opinions. Dans sa ligne de mire : les baigneurs qui "réservent" leur emplacement sur la plage, sans forcément l'occuper toute la journée. 
La guerre aux places inoccupées sur la plage est lancée. Mélody Vissio, créatrice de la page Facebook "Mouvement contre les places réservées sur les plages de Menton/RCM" vient de lancer une pétition en ligne sur le site Mes Opinions. 

L'internaute reproche à certains baigneurs de "réserver" les emplacements sur la plage, sans pour autant les occuper.

"En plus d’être très désagréable, cela est, nous le pensons, illégal. (...) Cela s’appelle de l’occupation du domaine public", spécifie le texte adressé aux maires de Menton et Roquebrune-Cap-Martin. 

A ce jour, la pétition a recueilli près de 1700 signatures

 

Les touristes visés


Effectivement, pendant la saison estivale, des dizaines de serviettes restent sans propriétaire pendant des heures - surtout à l'heure du café ou du déjeuner. 

Ce phénomène peut être parfois gênant pour les baigneurs présents sur la plage : beaucoup se plaignent de ne pas pouvoir profiter de la vue ni d'un bon accès à la mer, à cause des rangées de parasols vides.

"Et si vous avez le malheur de toucher à leur serviette, on assiste à des histoires terribles !", regrette une habitante de Menton. 
 
La fronde contre la "privatisation" des plages publiques vise les touristes, et en particulier nos voisins italiens. Pourtant, la plupart d'entre eux affirme n'avoir rien à se reprocher. 

"Des fois, je vais déjeuner par exemple, et si on me demande gentiment de laisser l'emplacement, ca ne me pose aucun problème", se justifie une baigneuse italienne. 

 

Une charte de bonne conduite ? 


La pétition de Melody Vissio demande à ce que des panneaux d'affichage en français et en italien soient installés aux abords des plages, pour rappeler les règles de l'occupation du domaine public. 

Selon nos informations, la mairie de Menton envisage de son côté de publier une charte de bonne conduite sur son site internet.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer sorties et loisirs internet société