VIDEO. En Italie, une brioche traditionnelle rivalise avec les oeufs en chocolat pour les fêtes de Pâques

Nos voisins transalpins n'ont pas d'appétit que pour les oeufs chocolatés lors de ce week-end pascal. En Italie, une brioche rivalise même avec ces spécialités : c'est la Colombe de Pâques.

C'est une tradition qui perdure pour les Italiens lors des fêtes pascales. La Colombe de Pâques rivalise avec les oeufs chocolatés, très largement sollicités par leurs voisins français en cette période de l'année.

Une Colombe, ou une Colomba di Pasqua dans la langue de Casanova, est composée de farine, d'oeufs, de sucre, de beurre et de levure.

Une pâte à laquelle vient s'ajouter des fruits confits. Elle est ensuite saupoudrée de sucre.

"J'en achète à chaque fois pour Pâques. À Noël, c'est le panettone, le pandoro, mais à Pâques, c'est la Colombe pour les enfants, et les oeufs aussi" confie une habitante de Vintimille au micro de Laurent Meney et Loïc Blache, journalistes à France 3 Côte d'Azur.  

La ressemblance entre ses mets de fêtes est frappante, et pour cause. On doit la création de cette spécialité à un boulanger milanais désireux de décliner le panettone pour les fêtes de Pâques. C'est ainsi que les ventes de la Colomba di Pasqua ont décollé.

Davantage onéreux que les habituels chocolats

Chez les professionnels de Vintimille, de l'autre côté de la frontière, il faut compter environ 27 euros le kilo pour goûter ces brioches aux fruits confits, même si la Colombe se décline dans plusieurs recettes. 

Beaucoup d'Italiens se détournent toutefois de ce produit traditionnel. "On en vend de moins en moins, car le coût de la matière première se répercute sur le prix de vente, et puis c'est un produit artisanal, donc plus cher" confie le gérant de la Panetteria Ely.

Dans cette ville italienne, à quelques jours des célébrations pascales, il fallait débourser moins de 14 euros le kilo pour les oeufs en chocolat. Presque moitié au regard du prix d'une Colombe de Pâques.