Le candidat de la Liga (le parti de Matteo Salvini), arrivé premier au premier tour, a été élu, ce lundi, maire de Vintimille (Italie), la ville frontalière. Il a rassemblé 56,2% des voix.

Les résultats définitifs à peine tombés, Flavio di Muro marche quitte la place de la liberté, devant la mairie, en direction du centre-ville de Vintimille (Italie). Derrière lui, un cortège de 80 personnes, avec des drapeaux de la Liga et de Forza Italia - deux des partis qui l'ont soutenu -, scande son nom, suivi de "il sindaco !" ("le maire !", en italien).

durée de la vidéo : 00h00mn14s
Flavio Di Muro, le nouveau maire de Vintimille (Italie), acclamé dans les rues de la ville, le 29 mai 2023. ©Loic BLACHE/FTV

Flavio di Muro arrive ainsi en tête du deuxième tour des élections municipales de Vintimille avec 56,19% des voix. Dans les rues piétonnes de la ville, il est salué par son concurrent du parti démocrate Gabriele Sismondini, arrivé deuxième du scrutin (43,81%).

Dans le détail, au conseil municipal, 3 sièges reviennent à la Liga, 3 à Forza Italia, 2 à Fratelli d'Italia (le parti de Georgia Meloni, la cheffe du gouvernement italien) et 1 au parti Torna Grande.

9.661 personnes ont voté à ce scrutin, sur les 21.457 électeurs, soit 45,02% de participation.

Le phénomène migratoire au coeur de son programme

Flavio Di Muro, 36 ans, est le chef de cabinet de Matteo Salvini, le vice-ministre de l'infrastructure et des transports. Il a aussi été député de la Ligurie entre 2018 et 2022. Dans cette élection italienne, il a notamment reçu, durant l'entre-deux-tours, le soutien d'Alexandra Masson, la députée RN de la 4e circonscription des Alpes-Maritimes.

Dans son programme, il met surtout en avant "la sécurité de Vintimille" et "le phénomène migratoire". Un "phénomène" qu'il dit vouloir gérer conformément à la politique du gouvernement italien. "Nous doterons nos forces de police de nouveaux outils, comme le taser, pour gérer ce qui est illégal et les dégradations", écrit-il.

Nous proposerons de signer une convention de sécurité urbaine avec le ministère de l'Intérieur, un "Pacte pour la sécurité de Vintimille".

Flavio Di Muro

Au programme de ce pacte : l'achat de stations mobiles pour la police locale, ("utiles pour un contrôle rapide et efficace de l'ensemble du territoire") ou encore le renforcement de la police locale et de la vidéosurveillance...

Parmi les autres mesures du nouveau maire : un service de collecte et de traitement des ordures "plus efficace", une reconstruction de la "passerelle" détruite par la tempête Alex, l'accès à Internet sur l'ensemble de la commune et ses hameaux, la création d'un "guichet frontalier" pour aider dans leurs démarches les retraités français installés à Vintimille, le renforcement des liens avec les communes françaises voisines en matière touristique, le renouvellement du marché couvert et du marché du vendredi, le désengorgement du trafic routier avec la réalisation du projet "Aurelia bis" et le bien-être animal.

Un an sans maire

La ville frontalière retrouve ainsi son chef, après presqu'un an sans maire. En juin 2022, Gaetano Scullino est destitué par une partie de son équipe municipale. Depuis, les affaires courantes de Vintimille était gérées par un commissaire préfectoral.

Il y a quinze jours, l'ancien élu s'est représenté. Lors du premier tour, il est arrivé en quatrième position, avec 10,2% des voix. Il a donné son soutien au candidat démocrate Gabriele Sismondini.

Trois autres candidats étaient également en lice et n'ont pas réussi à se qualifier pour le second tour : Tiziana Panetta (12,5%), Roberto Parodi (7%) et Maria Spinosi (3,3%).

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité