Municipales à La Trinité : Ladislas Polski élu au premier tour

© FTV
© FTV

La Trinité bascule à gauche avec l'élection de Ladislas Polski avec  59,56 %
 

Par Coralie Chaillan avec Nathalie Layani

Les résultats 

Ladislas Polski (DVG), est élu au 1er tour avec la liste Ensemble tout simplement avec 59,56 %.
L'héritière du maire sortant, Isabelle Martello (LR) arrive deuxième avec 23,51%, Philippe Carlin (RN) obtient 16,93 % des voix.


À La Trinité, le maire sortant, Jean-Paul Dalmasso (LR), ayant jeté l’éponge, c’est sa première adjointe Isabelle Martello, soutenue par Les Républicains, qui sera candidate. Elle aura à défendre un bilan contesté jusque dans ses propres rangs.

Retrouvez les détails des résultats à La Trinité sur Franceinfo

La Trinité, les forces en présence

Isabelle MARTELLO (LR), La Trinité qui vous ressemble
Ladislas POLSKI (DVG), Ensemble tout simplement
Philippe CARLIN (RN), La Trinité avenir
 

Les enjeux et les propositions des candidats  

À l’est de Nice, sur les bords du Paillon, la vie politique n’est pas toujours un long fleuve tranquille. En 6 ans de mandat municipal, plusieurs adjoints ont quitté la majorité du maire Les Républicains.

Isabelle Martello, sa première adjointe, lui est restée fidèle jusqu'au bout, prête à assumer le bilan d'une équipe qui n'aura pas réussi à concrétiser tous ses projets, notamment autour des transports et du développement économique de la ville.

Redynamiser la zone d’activité Anatole France était l’un des enjeux du mandat de l’équipe municipale. Sur ce dossier, les opposants estiment que rien n’a été fait. Isabelle Martello, s’en défend :

La revalorisation de la zone d’activité passe par des plans pluriannuels. Les travaux se font donc sur plusieurs mandats. Et je rappelle que nous avons perdu 5 millions d’euros de dotations.


Sur la question des transports, là encore, la candidate estime qu’il n’y a pas d’échec. Et que la proposition de la Métropole d’opter pour un tram-train en 2026 est la seule qui permettrait de désengorger le trafic dans la commune.

La première adjointe sortante défend le travail fourni par la municipalité sur la cohésion sociale et les finances publiques.  Isabelle Martello dit se battre pour l’attractivité de La Trinité : « Je veux continuer à valoriser l’image de marque, son dynamisme et son identité. »  


Parmi ses adversaires, un chevènementiste qui dit vouloir incarner le rassemblement de la gauche et du centre. Ladislas Polski avait vu la victoire lui échapper lors du dernier scrutin, à seulement 170 voix près. Cette année, une élue centriste vient de rejoindre sa liste.

Pour Ladislas Polski, La Trinité est une commune qui « mérite d’être connue et d’être respectée ». Pour développer son attractivité, il propose de réorganiser le centre-ville :

Sur le boulevard François Suarez, nous construirons, avec l’aide de l’ensemble des pouvoirs publics et des collectivités, une belle salle polyvalente, une salle culturelle qui s’ouvrira sur un espace vert, une sorte de mini-coulée verte. 


Ladislas Polski n’a pas voté pour la création d’une salle polyvalente, juste avant ces élections municipales. Un projet de dernière minute selon lui.

Pour le candidat, le maire de La Trinité ne doit pas se contenter d’être un partenaire, mais un acteur de la politique métropolitaine. Au-delà des sensibilités politiques, il veut travailler de concert avec Christian Estrosi, s’il est réélu, pour obtenir dit-il des équipements pour les Trinitaires : « La Trinité doit jouer son rôle de 5e commune de la Métropole. »

Le maire n’a jamais cherché à tenir un rôle au sein du conseil métropolitain pour défendre cet équipement. Moi, je veux que nous puissions dès 2020, lancer un projet qui permettra de faire arriver à La Trinité, un mode de transport rapide, sécurisé et en site propre.



Le troisième candidat Philippe Carlin, installé récemment dans la commune est investi par le Rassemblement National. Aux portes de Nice, La Trinité est l’une des villes convoitées par le parti de Marine Le Pen. Ancien collaborateur de Jacques Peyrat, Philippe Carin est passé aux RN lors des dernières élections régionales.

On n'a pas de tramway, on a un train, on a des rails, il faut augmenter le cadencement. Il est 10h30, le train précédent est passé il y a 2 h, le prochain passera dans 1h30. La gare est fermée, il n’y a pas d’accueil. Il faut remettre tout ça en route. 

Pour redynamiser le centre-ville, il propose de mettre en place un marché paysan sur la place qui est située au pied de l’église, de la mairie et des commerces. 

On a des oléiculteurs, des maraîchers, on a des artisans du goût et des saveurs. Et je propose d'établir un partenariat avec Auchan, pour que tout cela fonctionne dans une vraie synergie économique.

 

Les élections européennes de 2019

Lors des dernières élections européennes à La Trinité, Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National avait obtenu 40,51 % des voix, devant Nathalie Loiseau (Renaissance soutenue par LREM, le Modem et ses partenaires) avec 11,84% des voix et Yannick Jadot (Europe Ecologie) qui avait recueilli 9,11% des voix.


 

L'élection présidentielle de 2017


Au premier tour de l’élection présidentielle de 2017, Marine Le Pen était arrivée en tête avec 40,76 % des suffrages, devant Jean-Luc Mélenchon (20,9 %) et François Fillon (14,39 %). Au second tour, avec 59, %,  Marine Le Pen avait largement devancé Emmanuel Macron (40,69 %).
 
Au premier tour de l'élection présidentielle, à La Trinité, c'est le Front National qui était arrivé en tête. / © FTV
Au premier tour de l'élection présidentielle, à La Trinité, c'est le Front National qui était arrivé en tête. / © FTV

 
Au second tour, avec 59,31 %, Marine Le Pen avait largement devancé Emmanuel Macron (40,69 %).​​​​​​​ / © FTV
Au second tour, avec 59,31 %, Marine Le Pen avait largement devancé Emmanuel Macron (40,69 %).​​​​​​​ / © FTV


 

Les élections municipales de 2014 à La Trinité

En 2014, le maire sortant Jean-Paul Dalmasso (Fiers de La Trinité) avait remporté les élections municipales au second tour avec 45,99 % des voix. Ladislas Polski (Un nouveau souffle pour La Trinité) avait, lui, obtenu 42,52 %. Alexandre Mascagni (La Trinité Bleu Marine) a obtenu 11,48% des voix.


Population (2016)

10 083 habitants selon l’INSEE
 

Naissance / Décès (2018)

104 naissances (2018) contre 86 décès (2018) selon l’INSEE
 

Revenus (2016)

Le revenu médian est de 20 767 euros par ménage en 2016 soit 1730 euros par mois. Ce chiffre est supérieur au revenu médian national annuel (20 520 euros), soit 1 710 euros par mois.

 

 



​​​​​​​​​​​​​​

Sur le même sujet

Les + Lus