Charles Leclerc remporte le 81e Grand Prix de Monaco, une première pour le pilote monégasque

Charles Leclerc, 26 ans et pole man ce dimanche, est le second citoyen monégasque à s'imposer sur ce circuit. Cette 81e édition a connu pourtant un départ chaotique marqué par un accident impliquant trois pilotes. Le Français Esteban Ocon a dû abandonner.

Le pilote Ferrari, comme un prophète en son pays. Durant les 78 tours de cette 81e édition du Grand Prix de Monaco, Charles Leclerc a su résister aux assauts des pilotes concurrents pour mener une course pugnace et sérieuse. Parti en pole, le pilote Ferrari a réussi à tenir tête à Oscar Piastri et Carlos Sainz, son coéquipier au sein de la Scuderia, victime lui d'une crevaison dans le premier tour.

Durant le dernier tour, Leclerc a creusé l'écart avec son poursuivant, l'Australien Oscar Piastri, jusqu'à 8"888. C'est sous un drapeau à damier agité par Kylian Mbappé, révélé par le club de football du Rocher, présent au lendemain de la finale de Coupe de France remportée par le PSG face à Lyon, que le bolide italien a franchi la ligne d'arrivée. 

"Yes, yes, yes", s'est écrié le pilote monégasque, des trémolos dans la voix, via la radio. Sorti de sa monoplace, il a été vivement applaudi par le Prince Albert II et de son épouse Charlène.

Charles Leclerc finit la course en 2h25'14"759. 

Un départ compliqué

Les conditions de course pour cette 81e édition du Grand Prix de Monaco sont parfaites ce dimanche 26 mai. Pourtant, à peine le départ donné, à 15h, le premier tour n'a même pas pu être achevé. Un accident est rapidement survenu, un contact a également eu lieu entre les deux pilotes français Esteban Ocon et Pierre Gasly. Un nouveau départ arrêté a été programmé à 15h44.

La montée de Beau Rivage, lors des premiers kilomètres du circuit, n'a pas épargné les pilotes qui prennent part ce dimanche 26 mai à la 81e édition du Grand Prix de Monaco.

Juste après le départ, la Ferrari de Carlos Sainz a connu une crevaison. Quelques instants plus tard, dans la montée de Beau rivage, le Mexicain Sergio Pérez - dont les roues avant de sa Red Bull ont été arrachées - et les Haas de Kevin Magnussen et de Nico Hulkenberg ont été impliqués dans un accident.

La direction de course a mis quelques minutes pour assurer que les trois pilotes impliqués allaient bien.

Une personne aurait quant à elle été blessée légèrement après l'impact alors qu'elle se situait derrière les équipements de sécurité. Elle a été transportée au centre hospitalier de la Principauté. D'après le diffuseur Canal+, il s'agirait d'un photographe.

Les deux pilotes français au contact

Les deux pilotes français, Esteban Ocon et Pierre Gasly, n'ont pas connu un départ idéal. Les deux compatriotes sont allés au contact l'un contre l'autre, juste avant le drapeau rouge. 

Esteban Ocon a voulu tenter une attaque en fermant l'espace à son coéquipier. Son écurie a sans détour condamné la manœuvre et impute la responsabilité de ce contact à Esteban Ocon, qui a dû abandonner. Il écope de places de pénalité sur la grille du prochain Grand Prix, au Canada, le 9 juin, sur le circuit Gilles-Villeneuve.

C'est ce qu'a déclaré Bruno Famin, le directeur français d'Alpine Motorsports, en direct sur la chaine cryptée qui diffuse la course.


La reprise de la course après cette série d'évènements a été annoncée pour 15h44.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité