À Nice, une vingtaine de crèches en grève ce jeudi 6 octobre

Publié le
Écrit par Gregory Bustori .

Un mouvement de grève national concernant les personnels de la petite enfance se décline ce jeudi 6 octobre dans la plus grande ville du département. Ce sont 23 crèches qui seront fermées, et 3 en accueil restreint, annonce la CGT. La mairie avance que seulement 21 établissements n'ouvriront pas totalement leurs portes.

Seulement trois crèches sur 29 ouvertes en totalité toute cette journée du 6 octobre pour la CGT, dans une commune de près de 350.000 habitants. C’est la conclusion d’un appel national à la grève pour les personnels de la petite enfance demain jeudi. 

La mairie affirme, quant à elle, que 21 crèches seront fermées, 2 ouvertes, et 6 en service restreint, dans un message qu'elle a adressé ce mercredi soir à la rédaction de France 3 Côte d'Azur.

"Une urgence de recrutement"

"Localement, nous sommes particulièrement concernés par cet appel à la grève car nous avons des conditions de travail dans les crèches de la Ville de Nice qui sont particulièrement dégradées", explique Hugues Jeffredo, le secrétaire général du Syndicat CGT des agents de la métropole Nice Côte d’Azur.

Parmi les revendications relayées par la Confédération générale du travail, celle-ci avance en premier lieu "le recrutement, en urgence, de personnels".

"Par exemple, sur un effectif de 40 agents sur une crèche, il peut y avoir huit à dix absents le matin. Ou alors, on peut avoir un seul adjoint technique, alors qu’il y en a trois de prévus et une épidémie de gastro-entérite", poursuit Hugues Jeffredo.

D'autres revendications

Des demandes de prises en compte de la pénibilité du travail des agents et d’une hausse des rémunérations font aussi partie des revendications. Cela participe au manque d’attractivité pour ce type de poste, et génère des difficultés de recrutement.

Le maire a fait des annonces fin août, aux agents, pour 14 recrutements. Pour nous, c’est insuffisant, il en faudrait un par structure, soit 29, le double.

Hugues Jeffredo, secrétaire général CGT des agents de la métropole Nice Côte d’Azur

Ce jeudi 6 octobre, un rassemblement est prévu place Garibaldi à 9h30, une manifestation qui devrait s'achever face à l'hôtel de ville niçois, selon la volonté des agents grévistes concernés.

"Un préavis de grève doit normalement entraîner une période de négociations mais, à chaque fois, la Ville ne répond pas à nos sollicitations. Nous avons demandé que notre délégation soit reçue demain en mairie", argue le représentant de la CGT pour la Métropole. Ce que nous a confirmé la mairie ce mercredi soir.

Le préavis ne doit pas être reconduit à ce jour, seule cette journée de jeudi est ainsi concernée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité