Cet article date de plus de 9 ans

Aéroport Nice : Agents de sûreté en grève mardi

La CFDT, l'Unsa, la CGT et la CFDT ont déposé un préavis de grève illimitée à compter du 27/12, 00H00

Une intersyndicale, où une cinquantaine d'agents de sûreté aéroportuaire en grève à l'aéroport de Nice Côte d'Azur étaient présents, a décidé hier d'un nouveau préavis de grève à compter du 27 décembre a-t-on appris auprès du syndicat CFTC. En attendant, la grève est suspendue. Aucune perturbation n'est prévue ce week-end.

"Nous avons décidé avec l'Unsa, la CGT et la CFDT de déposer ce soir (mercredi) un préavis de grève illimitée à compter de lundi minuit", a précisé à l'AFP Jean-Claude Guillaume, président de la CFTC dans les Alpes-Maritimes, qui a assisté à la réunion.
"Demain, les agents reprennent le travail, on veut montrer qu'on est dans la négociation, bien que les négociations au niveau national n'aient pas avancé aujourd'hui", a-t-il poursuivi.

Hier mercredi, "plus de 80 employés sur les 235 qui devaient être en service en journée", salariés des quatre sous-traitants ICTS, SGA, Brink's et Securitas, ont fait grève, selon lui. "La mobilisation a été assez forte, compte tenu du fait que ce sont des gens qui n'ont pas l'habitude de faire grève", a estimé Claude Guillaume.
Aucune perturbation de trafic n'a été signalée jusque là dans le troisième aéroport
de France.

Selon la préfecture, ils n'étaient qu'une cinquantaine à avoir participé à la grève.
Les syndicats des quatre sociétés d'agents de sûreté de l'aéroport de Nice avaient voté mardi en intersyndicale à l'unanimité en faveur d'une grève à partir de ce mercredi 05H00.
Au niveau national, les agents de sécurité sont en grève depuis vendredi pour réclamer notamment des hausses de salaires, jusqu'à présent refusées par leurs employeurs. 

 

 

Voir également l'article : "Agents de sûreté à leur poste à Nice"
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social aéroport nice côte d'azur transports