• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Aéroport Nice : Préavis de grève levé (CFTC)

"Nous n'avons pas obtenu tout ce que nous voulions, mais nous avons eu des avancées. Nous levons notre préavis"

Par Yves LEBARATOUX (avec AFP)

Le préavis de grève qui courait à compter d'aujourd'hui 00H00 à l'aéroport de Nice Côte d'Azur, déposé la semaine dernière par des agents de sûreté aéroportuaire, a été levé hier après-midi après l'annonce d'un accord de sortie de crise, a-t-on appris auprès de la CFTC.

"Nous n'avons pas obtenu tout ce que nous voulions, mais nous avons eu des avancées. C'est pourquoi nous levons notre préavis", a indiqué Jacques Mifsud, délégué syndical CFTC employé par le sous-traitant Brink's.
Quelques dizaines d'employés des quatre entreprises de sûreté opérant à l'aéroport de Nice (Brink's, SGA, Securitas, ICTS) avaient pris part à la grève la semaine dernière et manifesté devant l'aérogare, sans entraîner de perturbation sur le trafic aérien.

Après onze jours de grève nationale, un accord de sortie de crise a été signé hier à Paris par les syndicats FO, CFTC, CFDT et Unsa, mais le patronat n'a satisfait qu'une partie des revendications salariales des grévistes. La CGT, non signataire, a fait savoir qu'elle allait "consulter ses bases".
Le Syndicat des entreprises de sûreté aérienne et aéroportuaire (patronat) a accepté de porter à un mois de salaire le montant de la prime annuelle, soit 1.000 euros.
Les agents réclamaient une hausse de 200 euros de leur salaire mensuel, qui se situe entre 1.100 et 1.600 euros.
 

Sur le même sujet

La joie de l'équipe féminine de l'OM et des supporters

Les + Lus