L'apnée fait son entrée au Musée national du sport à Nice

Plus de 50 objets et archives seront présentés au musée du sport. / © ALH FTV
Plus de 50 objets et archives seront présentés au musée du sport. / © ALH FTV

Jusqu'au 22 septembre, le Musée National du Sport à Nice plonge dans l’histoire de l’apnée à l’occasion du Mondial d'apnée AIDA 2019. Combinaisons, gueuses, trophées... L'entrée dans un musée pour des champions comme Loïc Leferme ou Guillaume Néry est un bel hommage.

Par Anne Le Hars

Du 2 au 15 septembre 2019, le Mondial d'apnée AIDA 2019 auront lieu dans la rade de Villefranche-sur-Mer, pour la 5e fois de leur histoire. Plus de 140 athlètes issus de 40 pays s’affronteront dans ce lieu mythique, berceau de l’apnée mondiale. Celle qui lors du 1e championnat en 1996 était encore nommée "la baie de Saint Jean".
A l'occasion de grand rendez-vous et du retour de la compétition dans les Alpes-Maritimes, le Musée National du Sport de Nice rend hommage à cette discipline mythique, pratiquée depuis l’Antiquité, et aux hommes qui en ont écrit l’histoire.

Plus de 50 objets et archives seront présentés pour permettre aux visiteurs de découvrir cette discipline. "Ces objets sont pour l'heure présentés dans cette exposition temporaire, ils rejoindront ensuite le parcours du musée. Nous souhaitons que ce sport trouve sa place au coeur de notre établissement," précise Marie Grasse la conservatrice du musée.
La combinaison de Pierre Frolla pour aller au plus près des animaux sous l'eau. / © ALH FTV
La combinaison de Pierre Frolla pour aller au plus près des animaux sous l'eau. / © ALH FTV
Grâce aux pionniers Claude Chapuis et Joseph Strazzanti, fondateurs des championnats du monde en 1996, à Guillaume Nery, multiple recordman mondial, les principaux protagonistes de l’apnée française et mondiale ont participé à cette exposition.
 
"L'apnée c'est pour tout le monde. Tout le monde peut mettre la tête sous l'eau ! En 1996, lors des premiers championnats à Villefranche-sur-Mer on disait de nous que nous étions -les clochards de la rade-  on était vu comme des marginaux... C'est dire le chemin parcouru ! raconte le champion.

Pour une autre champion de la région, le Monégasque Pierre Frolla, cette entrée au musée est possible grâce "au travail de ces deux passionnés Claude et Joseph. Ils ont ouvert la voie pour de nombreux jeunes azuréens. C'est grâce à eux que nous sommes Guillaume ou moi ce que nous sommes aujourd'hui."
 

"On a enfin vidé le grenier ! Claude nous avait toujours dit qu'il y aurait un jour un musée de l'apnée et c'est encore mieux que cela, c'est le musée national du Sport ! C'est plus qu'un honneur, on est vraiment très très content." Pierre Frolla


► L’exposition « A plein souffle – Une histoire d’apnée » est accessible gratuitement dans le hall d’accueil du musée. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus