• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

L'association “Tous citoyens” lance une pétition en ligne contre une rue Jacques Médecin à Nice

Au fil des années, Jacques Médecin s'est dirigé toujours plus à droite de l'échiquier politique. / © INA / images d'archives
Au fil des années, Jacques Médecin s'est dirigé toujours plus à droite de l'échiquier politique. / © INA / images d'archives

A Nice, la rue de l'Opéra va changer de nom, pour prendre celui de Jacques Médecin, ancien maire de Nice, condamné par la justice. Cette décision votée à l'unanimité par les élus de la ville fait polémique. Une pétition a été lancée. 

Par Catherine Lioult

David Nakache est en colère. Le président de l'association "Tous citoyens",  qui réunit des personnes sans distinction d’origine, de religion, de genre ou d’appartenance partisane, œuvrant dans un cadre laïque et républicain, ne veut pas d'une rue Jacques Médecin à Nice.
 


Il a lancé une pétition en ligne pour dire non à une délibération votée ce vendredi par les élus à l'unanimité.
 

Après Charles Pasqua, la Ville de Nice honore le multi récidiviste Jacques Médecin, quatre fois condamnés à de la prison ferme. Quand arrêtera-t-on de glorifier le clientélisme et la corruption à Nice ? Nous demandons à ce qu'aucun nom de rue ou quelconque reconnaissance ou honneur ne soit attribué à Nice à une personne condamnée pour des faits liés à la corruption, mal qui gangrène notre société et la Côte d'Azur en particulier



est-il indiqué dans la pétition.
 

Mort le 17 novembre 1998 en exil en Uruguay, Jacques Médecin, a succédé à son père Jean comme maire de Nice, poste qu'il a occupé pendant un quart de siècle. Et 20 ans après sa disparition, les avis sur sa personnalité en bilan divergent. Certains pointent du doigt son exil en Uruguay, des propos racistes et des condamnations par la justice.
Pour David Nakache, 
 

Donner un nom de rue à Jacques Médecin c'est donc honorer à la fois et la corruption et le racisme.
D'une façon plus large, le temps est venu d'un véritable "droit d'inventaire" du médecinisme à Nice et de ses conséquences.
 

Robert Injey, du PCF 06, s'insurge aussi contre une rue Jacques Médecin.
 

Nous lançons, à cette occasion, une consultation auprès des Niçois et des Niçoises pour donner à cette rue un autre nom plus représentatif des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité que devraient porter notre ville.

 


D'autres Niçois mettent en avant Jacques Médecin, maire bâtisseur. 
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus