Attentat de Notre-Dame à Nice : les temps forts de l'hommage national présidé par Jean Castex

Suite à l'attentat survenu le 29 octobre dernier en la basilique Notre-Dame de Nice, u​​n hommage national aux trois victimes était rendu ce samedi 7 novembre. Le Premier ministre a présidé la cérémonie. Chaque temps fort, ici détaillé.

Le portrait des trois victimes. A l'issue de cette cérémonie, le chef du gouvernement a eut "un temps d'échange avec les familles des victimes" de l'attentat de la basilique Notre Dame de Nice
Le portrait des trois victimes. A l'issue de cette cérémonie, le chef du gouvernement a eut "un temps d'échange avec les familles des victimes" de l'attentat de la basilique Notre Dame de Nice © VALERY HACHE / POOL / AFP
Nice a déjà connu pareil moment, pareil triste événement. Un hommage national aux trois victimes de l'attentat survenu le 29 octobre dernier était organisé ce samedi 7 novembre.

Emission spéciale sur France 3 

La cérémonie était interdite au public mais vous pouviez la suivre sur nos antennes à partir de 9h45. Une émission spéciale présentée par Nathalie Layani et Henri Migout depuis les studios d'Antibes. Hélène Maman, Leslie Benzaquen et Manon Hamiot à Nice.
Nos équipes, largement mobilisées, étaient sur place pour accompagner ce moment de recueillement national, qui se déroulait dans des conditions tout à fait particulières, en raison de la menace terroriste et de la crise sanitaire.

Ce sont des moments très importants, des marques de respect, de solidarité, de compassion à ces victimes. J'ai été blessée d'entendre qu'il ne faudrait plus d'hommages, de fleurs ou de bougie, au contraire.

Anne Murris présidente de l'association Mémorial des Anges


11H00

Après une minute de silence, La Marseillaise est chantée par le Chœur de l’Opéra de Nice, dirigé par Giulio Magnanini et accompagné par la musique des Sapeurs-Pompiers de la ville de Nice .
Trois coups de canon sont ensuite tirés avant d’assister au départ des portraits portés par la Garde républicaine, suivi des familles des victimes et autorités.

Cette sortie des portraits est accompagnée par le Chœur de l’Opéra de Nice interprétant "What a wonderful world" de Bob Thiele et George David. 

10h45

Après la prise de parole du maire de Nice, visiblement très ému, le Premier ministre prononce un discours.

Je suis venu aujourd'hui dire aux Niçois mon émotion ma compassion et mon indignation. Ses sentiments, toute la nation les partage. A Nice, le 29 octobre dernier, le terrorisme s'en est pris à la liberté de culte, comme il l'avait fait à Saint-Etienne du Rouvray le 26 juillet 2016.

Jean Castex, Premier ministre

Le Premier ministre a exprimé son "émotion", sa "compassion" et son "indignation". "Je suis venu apporter les condoléances de la nation toute entière" aux familles des victimes, a-t-il ajouté.
Jean Castex présent à la cérémonie d'hommage ce samedi.
Jean Castex présent à la cérémonie d'hommage ce samedi. © VALERY HACHE / POOL / AFP

Prise de parole du maire de Nice

"Aujourd'hui la France entière se tourne vers vous pour vous saluer une dernière fois", a-t-il dit face aux portraits de Nadine Devillers, Vincent Loquès et Simone Barreto Silva, apportés par leurs proches, accompagnés de la Garde républicaine, au début de la cérémonie.

Tous les trois ensemble, vous êtes toute la diversité, toute l'humanité du peuple de Nice", a poursuivi l'élu, dénonçant une "guerre contre tout ce que nous sommes.

Christian Estrosi

10H40

Muriel Mayette-Holtz, directrice du Théâtre National de Nice, lit un texte de Romain Gary. “Une puissance et une promesse rassurante”, l'auteur y décrit l’impression ressentie face à l’immensité de l’Océan et le sentiment de puissance qui s’en dégage.

10h30

Beaucoup d'émotion quand Gautier Capuçon le violoncelliste, interprète l'Ave Maria de Gounod.

Le visage des trois victimes.
Le visage des trois victimes. © Arian Masseglia FTV

10h15

Début de la cérémonie : près l'hymne national et une revue des troupes, les portraits des trois victimes sont apportés par leurs familles et leurs proches. Ils ont aussi choisi une musique ou un texte à lire.

A droite sur la photo, Nadine Devillers, 60 ans. Née dans le Var, elle était passionnée de littérature, de théâtre et était une amoureuse des animaux. Avant de mourir, elle avait entrepris d’écrire un roman autobiographique (titre prévu "Fais pas ta Cosette" ou "Fleur de Rocaille"). C’est son mari et sa meilleure amie qui tenteront désormais d’achever son livre.

Simone Barreto Silva, 44 ans, mère de trois enfants Simone venait prier tous les matins à Notre-Dame. D’origine franco-brésilienne, elle était en France depuis 30 ans. Elle était pleine de vie, fan de foot et de capoeira, qu’elle pratiquait dans un club de Nice. Elle s'impliquait également dans de nombreux événements culturels niçois en lien avec le Brésil, comme le festival Yemanja, une fête brésilienne très populaire, célébrée le 2 février.

Vincent Loquès, 54 ans, père de deux filles, ce Niçois d’origine montagnarde, travaillait comme sacristain à l’église Notre-Dame depuis 2013. Auparavant, il avait longtemps travaillé à l’église Sainte-Jeanne-d’Arc. Sa maman était originaire de Saint-Etienne-de-Tinée. Chaque jour, il essayait d’embellir un peu plus cette basilique emblématique de Nice, qu’il adorait.

10 h

La cérémonie a pris du retard. Le Premier ministre Jean Castex est présent. Il préside accompagné d'Éric Dupond-Moretti, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, de Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et de Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté.

9 h

Lors de la cérémonie qui doit débuter à 10h, l'"Hymne des victimes" ainsi que la Marseillaise seront chantés par le Choeur de l'Opéra de Nice, Jean Castex et le maire de Nice s'exprimeront.
L'ancien Président de la république Nicolas Sarkozy est présent. "Tous les anciens présidents de la République ont été invités, comme c'est l'usage pour ce type de cérémonies", avait précisé Matignon.

8h 

La Promenade des Anglais vide. Elle est interdite aux passants. 110 proches des victimes et 90 invités sont annoncés. L'accès à la cérémonie n'est pas autorisé pour les Niçois et les anonymes.
Voir cette publication sur Instagram

Suite à l'attentat survenu le 29 octobre dernier en la basilique Notre-Dame de Nice, u​​n hommage national aux trois victimes était rendu ce samedi 7 novembre. Le public ne pouvait s'y rendre. Raymond, directeur au Safari sur le cours Saleya dans le Vieux Nice le regrette. Les temps forts de l'hommage : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/nice/attentat-notre-dame-nice-ce-que-on-sait-hommage-national-rendu-ce-7-novembre-1891264.html @villedenice @cestrosi @nicetourisme @departement06

Une publication partagée par France 3 Côte d'Azur (@france3cotedazur) le

Cette cérémonie se déroule sur la colline du château à Nice. Les Niçois voient cette colline comme le berceau de leur ville.Jérôme Bertin, directeur général de la Fédération France Victimes, est aussi sur place. France Victimes accompagne les victimes, proches et témoins de l'attentat.

C'est important pour l'association Montjoye et France Victimes de manifester notre solidarité et notre unité aux victimes et aux familles,

Jérôme Bertin

Pour le maire, il s'agit d'un hommage à "la mémoire de Nadine, Simone et Vincent". 
Les trois victimes se verront remettre à titre posthume, "la médaille de reconnaissance aux victimes du terrorisme".  Des décorations seront aussi données aux policiers municipaux de Nice.

Cette médaille avait aussi été remise aux 86 morts de l'attentat de la Promenade des Anglais en 2016.

L'accès au parc est déjà impossible pour le public depuis ce vendredi : On se souvient qu'un hommage national avait été rendu aux victimes de l'attentat de Nice le 15 octobre 2016 trois mois après le terrible attentat de la Promenade des Anglais.
 
Il s'était aussi déroulé sur la colline du Château. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme hommage société emmanuel macron politique christian estrosi attentat de nice