Charles-Ange Ginesy réélu président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Marc Giraud pour le Var

Le président LR sortant Charles-Ange Ginesy débute ce 1er juillet un second mandat à la tête de l’assemblée départementale des Alpes-Maritimes. Il est élu avec 100% des suffrages exprimés. Dans le Var, le président sortant Marc Giraud enchaine lui aussi sur un second mandat.
Charles-Ange Ginesy réélu président du Conseil départemental ce 1er juillet 2021. Très ému, il a d'abord un pensée pour son père : "Il m'a tout appris".
Charles-Ange Ginesy réélu président du Conseil départemental ce 1er juillet 2021. Très ému, il a d'abord un pensée pour son père : "Il m'a tout appris". © Nathalie Jourdan FTV

En prenant place, pour la seconde fois consécutive, dans le fauteuil du président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Charles-Ange Ginesy a cité une maxime, maintes fois répété par son père : "Bien faire et laisser dire”.

Elu dans le canton de Vence aux côtés d'Anne Sattonnet, le président des Alpes-Maritimes a recceuilli 100% des suffrages exprimés. Sur 54 inscrits, il y a eu 52 votants. L'unique binôme de gauche de cette assemblée, incarnée par Marie-Louise Gourdon et Mathieu Panciatici, n'a pas pris part au vote. 

Très ému, Charles-Ange Ginesy a débuté son discours en parlant d'abstention, décrit comme un mal qu'il faut détruire. Il rappelle être en faveur de la mise en place d'un vote de proximité par la voie électronique pour simplifier cette démarche citoyenne. 

"Nous ne lâcherons pas nos vallées"

Charles-Ange Ginesy précise que 380 millions d'euros seront nécessaires pour que les vallées "retrouvent la confiance, que la population reste fixée et que les entreprises puisses reprendre. 

"Un think-tank pour imaginer les Alpes-Maritimes 2050"

"Je veux utiliser pleinement l'intelligence artificielle pour l'aide à la décision dans tous les domaines comme par exemple la détection des événements naturels" poursuit le président du Conseil départemental 06 qui a dressé le tableau des Alpes-Maritimes 2050 qu'il veut aussi voir construit autour des énergies renouvelables (20 millions d'euros y seront consacrés), d'une mobilité plus douce, d'un emploi au rendez-vous, d'une politique de logement qui permettraient à ceux qui veulent rester dans les Alpes-Maritimes puissent le faire. Pour mettre en place sa vision politique, il explique vouloir mettre en place un think tank sur un large nombre de compétences inhérentes au département : "le domaine social, la dépendance, la solidarité, les Ehpad, l'amménagement du territoire, les routes départementales et bien d'autres sujets".

La première étapes que je conseillerai aux conseillers départementaux est de prendre les moyens avec des gens spécialisés pour mettre en oeuvre ce groupe de réflexion qui doit aboutir à faire que les Alpes-Maritimes de 2050 soit imaginé. Et à partir de là, nous bâtirons notre programme d'actions.

Charles-Ange Ginesy, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes

Charles-Ange Ginesy est à la tête d'une assemblée départementale où la domination LR frise le monopole :

"Être les premiers des Mohicans" - Marie-Louise Gourdon

Par la voix de Marie-Louise Gourdon, élue aux côtés de Mathieu Panciatici, la gauche a choisi de ne pas prendre part au vote. Dans son discours, Marie-Louise Gourdon a salué la parité présente au sein de la nouvelle assemblée départementale et après avoir rappelé les valeurs qui continuent de guider son combat politique, a annoncé le nom de son groupe : Environnement et solidarités. Deux valeurs que l'adjointe au maire de Mouans-Sartoux dit vouloir placer au-dessus de tout engagement partisan. 

En décrivant une carte "presque entièrement bleue du département", Marie-Louise Bourgon compare le canton de Grasse 2, "la parcelle rose de son canton au village d'Astérix.

Eh bien, je vous propose de renverser cette interprétation. Et de penser que cette parcelle-là pourrait être le ferment d'une autre vision de notre département, de nos territoires, et d'être les premiers des Mohicans. 

 Marie-Louise Gourdon Présidente du groupe Environnement et Solidarités Conseil départemental des Alpes-Maritimes

Marie-Louise Gourdon qui a salué l'élection de Charles-Anges Ginesy avec qui elle indique pouvoir travailler en "bonne intelligence" et "au-dessus de tout engagement partisan". 

 

"Nous avons montré une amitié solide” - Eric Ciotti 

Après avoir insisté sur les racines montagnardes de Charles-Ange Ginesy et d’une “vision commune”, Eric Ciotti se félicite de la constance de l’amitié entre les 2 hommes qui “ont, durant 13 années, partagé la gestion du département”. 

Dans ce monde compliqué et complexe, où l’amitié à peu de place. Nous avons montré que la nôtre était solide (...) si certains ont tenté de l’altérer. Amitié, fidélité et constance (..) constituent des valeurs essentielles.   

Eric Ciotti, conseiller départemental des Alpes-Maritimes

Les membres du Conseil départemental des Alpes-Maritimes

1 - M. Xavier BECK
2 - Mme Anne SATTONNET
3 - M. David LISNARD
4 - Mme Gaelle FRONTONI
5 - M. Auguste VEROLA
6 - Mme Marie BENASSAYAG
7 - M. Jérôme VIAUD
8 - Mme Valérie SERGI
9 - M. Patrick CESARI
10 - Mme Michele PAGANIN
11 - M. Bernard CHAIX
12 - Mme Joelle ARINI
13 - M. Jacques GENTE
14 - Mme Carine PAPY
15 - M. David KONOPNICKI
16 - Mme Pierrette ALBERICI
17 - M. Bernard ASSO
18 - Mme Gabrielle BINEAU
19 - M. Yannick BERNARD
20 - Mme Alexandra BORCHIO-FONTIMP
21 - M. Jean Jacques CARLIN
22 - Mme Christelle D’INTORNI
23 - M. Didier CARRETERO
24 - Mme Céline DUQUESNE
25 - M. Frank CHIKLI
26 - Mme Sabrina FERRAND
27 - M. Eric CIOTTI
28 - Mme Fleur FRISON-ROCHE
29 - M. Roland CONSTANT
30 - Mme Marie-Louise GOURDON
31 - M. Jean-Pierre DERMIT
32 - Mme Pascale GUIT-NICOL
33 - M. Jean-Pierre LAFITTE
34 - Mme Fatima KHALDI-BOUOUGHROUM
35 - M. Gérald LOMBARDO
36 - Mme Vanessa LELLOUCHE
37 - M. Kevin LUCIANO
38 - Mme Alexandra MARTIN
39 - M. Franck MARTIN
40 - Mme Caroline MIGLIORE
41 - M. Sébastien OLHARAN
42 - Mme Françoise MONIER
43 - M. Mathieu PANCIATICI
44 - Mme Catherine MOREAU
45 - M. Philippe PRADAL
46 - Mme Sophie NASICA
47 - M. Michel ROSSI
48 - Mme Michèle OLIVIER
49 - M. Joseph SEGURA
50 - Mme Martine OUAKNINE
51 - M. Philippe SOUSSI
52 - Mme Anne RAMOS-MAZZUCCO
53 - Mme Françoise THOMEL

VAR 

"Le dernier doute" sur ces élections départementales a été levé. Ce jeudi 1er juillet, à Toulon, dans la grande salle des délibérations de la Préfecture, les vingt-trois binômes élus dimanche dernier ont voté à bulletins secrets pour désigner leur nouveau président.

Le résultat à la sortie des urnes, favorables aux Républicains (44 élus sur 46 et 2 élus RN), laissait présager la couleur politique du futur président. 

Et c'est en effet le président sortant Marc Giraud (LR), ancien maire de Carqueiranne, qui a été élu à l'unanimité, son mandat est donc renouvelé pour six ans.

39 voix en sa faveur et 7 bulletins blancs. 

Confiant, il avait d'ailleurs affirmé la semaine dernière sur notre plateau : "les Républicains seront encore la majorité départementale". C'est chose faite !  

Les listes Les Républicains (LR) et divers-droite ont raflé 21 des 23 cantons qui composent le département. De son côté, le RN a perdu deux cantons et se retrouve retranché dans son bastion de Fréjus : 

D'après nos confrères de Var Matin : "aucune voix ne s’est élevée dans l’assemblée pour contester la légitimité du président."

La liste des membres du conseil : 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections les républicains