VIDEO - Un flashmob des soignants de l'hôpital de Nice pour remercier la population pour son soutien

Plus d'une centaine de personnes, soignants, personnels techniques et d'accueil de l'hôpital Pasteur à Nice se sont retrouvées pour un "Madison" endiablé ce lundi à 20h. Ils en ont profité pour s'applaudir copieusement eux-mêmes, mais aussi applaudir la population. Et la remercier pour son soutien.

Un "Madison" à la sortie du travail : un moyen de remercier la population pour son soutien, et aussi de se détendre.
Un "Madison" à la sortie du travail : un moyen de remercier la population pour son soutien, et aussi de se détendre. © Daniel Gerner / FTV
Peu avant 20h, ce lundi soir, sur le parvis de l'hôpital Pasteur à Nice.
Un rassemblement bariolé de blouses et de protections faciales : plus d'une centaine de soignants s'agglutinent sur le parvis.
C'est un flashmob un peu particulier : à l'heure où habituellement la population fait du bruit aux balcons pour remercier le personnel en première ligne, ce soir-là c'est ce même personnel qui a décidé de remercier la population pour son soutien.
Un grand merci à la population !
Un grand merci à la population ! © Document remis
Concert de klaxons des taxis et des ambulanciers, on aperçoit des uniformes de pompiers, et certainement d'autres professions : tous unis pour ce merci !
 

Un rassemblement initié par l'appel d'Olivia Ammirati, qui travaille à l'accueil des urgences. Elle souhaitait un moment de "détente, de rires et d'harmonie", partagé par le plus grand nombre, soignants et autres acteurs de la "première ligne". Pour l'organisation, elle a été rejointe rapidement par Julien Ravault, aide-soignant à la chambre mortuaire, "un service qu'on oublie souvent mais qui lui aussi est en première ligne en ce moment."

Des applaudissements, des cris, et à 20h pile, c'est parti pour un "Madison" endiablé :Quelques minutes de détente, après des gardes épuisantes de parfois 12h. Le personnel soignant a besoin de se détendre un peu.

"Les applaudissements tous les soirs nous font chaud au cœur. C'était important d'exprimer ça," explique Julien.

La soirée se finit par un clapping - toujours plus d'applaudissements...
Mais beaucoup de participants ont un peu de mal à quitter leurs camarades. Et évoquent déjà le prochain flashmob. Le syndicat Force Ouvrière, qui a rejoint l'organisation, en profite pour appeler à un pique-nique de déconfinement le 12 mai prochain.
Deux des organisateurs : à gauche, Julien Ravault, aide-soignant. A droite, Michel Fuentes, secrétaire général FO. Il manque l'initiatrice de cette idée : Olivia Ammirati.
Deux des organisateurs : à gauche, Julien Ravault, aide-soignant. A droite, Michel Fuentes, secrétaire général FO. Il manque l'initiatrice de cette idée : Olivia Ammirati. © Daniel Gerner / FTV
En attendant retour au travail et aux soins.. Toujours. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société hommage
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter