VIDEO - Un flashmob des soignants de l'hôpital de Nice pour remercier la population pour son soutien

Plus d'une centaine de personnes, soignants, personnels techniques et d'accueil de l'hôpital Pasteur à Nice se sont retrouvées pour un "Madison" endiablé ce lundi à 20h. Ils en ont profité pour s'applaudir copieusement eux-mêmes, mais aussi applaudir la population. Et la remercier pour son soutien.
Un "Madison" à la sortie du travail : un moyen de remercier la population pour son soutien, et aussi de se détendre.
Un "Madison" à la sortie du travail : un moyen de remercier la population pour son soutien, et aussi de se détendre. © Daniel Gerner / FTV
Peu avant 20h, ce lundi soir, sur le parvis de l'hôpital Pasteur à Nice.
Un rassemblement bariolé de blouses et de protections faciales : plus d'une centaine de soignants s'agglutinent sur le parvis.
C'est un flashmob un peu particulier : à l'heure où habituellement la population fait du bruit aux balcons pour remercier le personnel en première ligne, ce soir-là c'est ce même personnel qui a décidé de remercier la population pour son soutien.
Un grand merci à la population !
Un grand merci à la population ! © Document remis
Concert de klaxons des taxis et des ambulanciers, on aperçoit des uniformes de pompiers, et certainement d'autres professions : tous unis pour ce merci !
 

Un rassemblement initié par l'appel d'Olivia Ammirati, qui travaille à l'accueil des urgences. Elle souhaitait un moment de "détente, de rires et d'harmonie", partagé par le plus grand nombre, soignants et autres acteurs de la "première ligne". Pour l'organisation, elle a été rejointe rapidement par Julien Ravault, aide-soignant à la chambre mortuaire, "un service qu'on oublie souvent mais qui lui aussi est en première ligne en ce moment."

Des applaudissements, des cris, et à 20h pile, c'est parti pour un "Madison" endiablé :Quelques minutes de détente, après des gardes épuisantes de parfois 12h. Le personnel soignant a besoin de se détendre un peu.

"Les applaudissements tous les soirs nous font chaud au cœur. C'était important d'exprimer ça," explique Julien.

La soirée se finit par un clapping - toujours plus d'applaudissements...
Mais beaucoup de participants ont un peu de mal à quitter leurs camarades. Et évoquent déjà le prochain flashmob. Le syndicat Force Ouvrière, qui a rejoint l'organisation, en profite pour appeler à un pique-nique de déconfinement le 12 mai prochain.
Deux des organisateurs : à gauche, Julien Ravault, aide-soignant. A droite, Michel Fuentes, secrétaire général FO. Il manque l'initiatrice de cette idée : Olivia Ammirati.
Deux des organisateurs : à gauche, Julien Ravault, aide-soignant. A droite, Michel Fuentes, secrétaire général FO. Il manque l'initiatrice de cette idée : Olivia Ammirati. © Daniel Gerner / FTV
En attendant retour au travail et aux soins.. Toujours. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société hommage