Découvrez le clip amusant des hôtesses et stewards d'Air France basés à l'aéroport de Nice

On connaît les clips des orchestres, des clubs de sport... Toutes ces créations anti-morosité ! Mais quand on est hôtesse et steward Air France à l'aéroport de Nice, comment évoquer cette période compliquée avec humour ? Attachez vos ceintures, voici un clip qui décolle !

36 "acteurs" d'un jour, sans compter les proches et les animaux domestiques devenus de drôles de passagers.
36 "acteurs" d'un jour, sans compter les proches et les animaux domestiques devenus de drôles de passagers. © David Decastro
Depuis le début du confinement, l'activité de l'aéroport de Nice Côte d'Azur est quasi-nulle. Des milliers de personnes y sont au chômage technique. Le personnel des compagnies aériennes est en première ligne.
Les équipes d'Air France basées à Nice se sont lâchées pour tourner un clip pendant ce confinement. Un moment amusant sur la musique du groupe Queen "Don't stop me now".

Les paroles de Freddie Mercury leur vont bien :

"Je brûle dans le ciel - Deux cents degrés - C'est pourquoi ils m'appellent Monsieur Fahrenheit - Je voyage à la vitesse de la lumière - Je veux faire de toi un homme supersonique..."

En uniforme et chignon de rigueur, hôtesses et steward ont mis à contribution conjoints et enfants pour "jouer" dans leurs petites scènes... Attachez vos ceintures !36 "acteurs" d'un jour dans ce clip... Sans compter les proches et les animaux domestiques devenus de drôles de passagers. Personnel navigant commercial (PNC) et personnel navigant technique (PNT) sont au générique de cette production confinée.

Une réalité moins drôle

La situation de la compagnie aérienne française est particulièrement délicate en ce moment.
Le directeur général d’Air France-KLM, Benjamin Smith, ne prévoit pas de retour à une activité normale avant deux ans. Le prêt de l’État français devrait permettre "de passer la période la plus difficile" selon lui.
Le gouvernement tente en effet de limiter un choc économique inédit pour Air France. Vendredi 24 avril, une enveloppe de 7 milliards d'euros a été débloquée pour la compagnie au drapeau.

350 000 emplois directs ou indirects sont concernés. Le secteur aérien ne pourra pas éviter une révolution.

L'Etat n'accorde "aucun chèque en blanc" à Air France, qui va bénéficier d'un plan d'aide de sept milliards d'euros pour aider la compagnie aérienne à affronter les conséquences de la crise du coronavirus, a assuré ce lundi la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports aériens économie transports aéroport nice côte d'azur coronavirus - confinement : envie d'évasion santé société