Coronavirus : L'aéroport de Nice se prépare au déconfinement

Les rotations se font très rares à l'aéroport de Nice en raison de la pandémie de coronavirus / © Valery Hache / AFP
Les rotations se font très rares à l'aéroport de Nice en raison de la pandémie de coronavirus / © Valery Hache / AFP

L'activité de l'aéroport de Nice se limite actuellement à 4 vols par jour. En attendant les précisions du gouvernement pour le déconfinement de l'espace aérien, il se prépare au retour à la normale. 

Par Michel Bernouin et Denise Delahaye

Vers une reprise ?

Depuis le 16 mars dernier, le terminal 1 est totalement fermé. Tous les vols programmés ont été depuis dirigés vers le terminal 2. Actuellement, ce dernier assure 4 vols par jour. Deux vols quotidiens correspondent à une liaison avec Paris et la Corse, afin d’assurer la continuité territoriale de cette dernière avec le continent. Les deux autres vols, sont principalement des liaisons avec Londres et des vols de rapatriements.

 Pour 100km personne ne prend l’avion !

Le 11 mai, rien ne devrait vraiment changer dans le premier aéroport de France hors Paris. À ce jour, selon les directives gouvernementales, les Français ne devront pas se déplacer à plus de 100km. Les vols étrangers ne seront vraisemblablement pas autorisés immédiatement. De leur côté, les compagnies aériennes organisent n’ont cessé d’établir leur plan de vol, toutes les deux semaines, les communiquent, avant de les annuler quelques jours avant. C'est comme si toute l'activité de l'espace aérien n'avait pas cessé d'être organisée depuis le confinement mais "à blanc » ce qui permettrait une reprise très rapide. Aujourd’hui, les autorités aéroportuaires attendent les directives de l’État les concernant afin d’organiser le déconfinement.

On espère commencer le déconfinement vers la mi-juin

Pendant ce temps, la direction et le personnel s’attèlent à la mise en œuvre des mesures sanitaires : les marquages au sol, les protections en plexiglass et l’organisation d’un nettoyage des bâtiments prenant en compte la désinfection.

L’aéroport n’est pas désert

Habituellement, l'aéroport de Nice Côte d'Azur fait travailler plus de 8.000 personnes. Mais depuis le début du confinement, les restaurants et boutiques sont restés fermés, ainsi que les loueurs de véhicules. 

Une grande partie du personnel de l'aéroport est en chômage partiel, ne restent que les personnels d'exploitation indispensables

Le porte parole indique que le personnel maintenu correspond à celui nécessaire pour assurer la sécurité et la sureté de ce site dit « sensible. Il y a également la présence des personnes permettant l’accueil des avions qui n’étaient pas initialement prévus, comme les vols déroutés, ou encore les essais de l’avion présidentiel, et les avions militaires qui ont pu être aperçus sur le tarmac. 


 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus