Coupe de France : pour l'entraîneur de Nice Christophe Galtier : "la France entière sera derrière Versailles, le Petit Poucet, ce qui est normal"

En demi-finale de la Coupe de France, l'OGC Nice affrontera Versailles, club de Nationale 2, début mars. Avant cette rencontre l'entraîneur des Aiglons reste prudent car "la France entière sera derrière Versailles, le petit poucet".

A peine la victoire célébrée en quart de finale contre Marseille, ce mercredi 9 février, l'OGC Nice se plonge dans sa demi-finale. Le club azuréen affrontera début mars Versailles, club de Nationale 2, actuellement en tête du championnat. Les Franciliens ont battu Bergerac, autre club de Nationale 2, aux tirs-aux-but, le 9 février.

Mais attention, jouer contre des amateurs n'est pas toujours synonyme de qualification assurée. D'ailleurs, Christophe Galtier, l'entraîneur de Nice, ne s'attend pas à un match facile. En conférence de presse d'après-match, il l'a expliqué :

Il faut avoir beaucoup d'humilité dans le football. L'histoire d'un match n'est jamais écrite.

Christophe Galtier, entraîneur de l'OGC Nice

Bien entendu les rouges et noirs se voient battre le Petit Poucet de la compétition,  mais le statut de favori n'est pas toujours facile à endosser. Pour Christophe Galtier, la seule solution pour remporter la demi-finale c'est d''entrer dans une bulle car la France entière sera derrière Versailles, ce qui est normal".

Coupe de France : l'entraîneur de l'OGC Nice Christophe Galtier prudent avant d'affronter Versailles en demi-finale de la Coupe de France ©France Télévisions

Pour ce match, les rouges et noirs se déplaceront en Ile-de-France début mars. La rencontre pourrait se jouer à Charléty, au Parc des Princes, ou au Stade de France. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité