Covid-19 : nouvelles restrictions sanitaires, port du masque, taux d’incidence... Où en est la pandémie sur la Côte d’Azur ?

A l’occasion de l’assouplissement des mesures sanitaires ce lundi 28 février, quelles sont les nouvelles règles appliquées, et que disent les indicateurs de la pandémie ? On fait le point sur la Côte d'Azur.

Une fonte épidémique en l’espace d’un mois, pour retrouver des niveaux que l’on n‘avait plus vu depuis 2021. C’est la tendance ce lundi 28 février, le jour où certaines mesures sont assouplies.

Ce qui change ce 28 février

Le port du masque reste obligatoire dans tous les transports tels que les bus, les trains, ou les avions, quelles que soient la distance ou le temps de trajet. Idem pour les employés dans les entreprises.

Dans tous les lieux clos soumis au pass vaccinal (musées, cinémas, restaurants, bars, salons ou foires…), le port du masque n’est en revanche plus obligatoire.

Que faire si l’on est cas contact ?

Le dispositif de dépistage des personnes qui sont cas contact est également allégé. Un seul test ou autotest est aujourd’hui obligatoire, à J+2.

Spectaculaire décrue

Les indicateurs n’ont pas cessé de diminuer en ce début d’année 2022. Le jeudi 24 février, le taux d’incidence dans les Alpes-Maritimes était de 642 cas positifs pour 100.000 habitants, selon les données transmises par Santé publique France.

Dans le département du Var, il s’est établi à 620.

Au 29 janvier 2022, le taux d’incidence dans le département maralpin était de 3364 cas, et sensiblement équivalent dans le Var, avec 3494 cas.

En l’espace d’un mois, cet indicateur a été divisé par 5,2 dans les Alpes-Maritimes, de plus de 5,6 dans le Var.

La tension hospitalière en net recul

Dans les Alpes-Maritimes, la tension hospitalière s’installe à 56% dans le département ce dimanche 27 février, alors que dans le Var, elle est de 87%.

Le taux de positivité des tests est quant à lui de 18% dans les Alpes-Maritimes au 24 février, et de 19,6% dans le Var, à la même date.

Vers la fin du pass sanitaire ?

Avec une baisse spectaculaire de certains de ces indicateurs, le ministre de la Santé s'est montré enclin à envisager la levée du port du masque et du pass vaccinal à la mi-mars, ce 22 février.

Une nouvelle étape qui sera soumise à la situation dans les hôpitaux. Le ministre avait alors précisé au micro de FranceInfo qu'il "faudrait qu'on redescende autour de 1.500 patients Covid en réanimation pour qu'on considère que le fonctionnement normal des hôpitaux" soit restauré.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité