Des dealers de Nice ont-ils édité des prospectus pour vendre leur drogue ?

Extrait du prospectus ventant la vente de drogue à Nice-est, retrouvé dans le quartier d'Acropolis ce jeudi. / © DR
Extrait du prospectus ventant la vente de drogue à Nice-est, retrouvé dans le quartier d'Acropolis ce jeudi. / © DR

Ce jeudi, des flyers affichant les tarifs de vente de cocaïne, MDMA, cannabis dans le quartier des Liserons, à Nice, ont été glissés sous les essuie-glaces des voitures garées à Acropolis. La mairie va porter plainte.

Par Michel Bernouin

Un flyer sur papier glacé, avec les tarifs du catalogue des produits stupéfiants (cocaïne, MDMA, cannabis) et une carte piquée sur Google pour indiquer l’emplacement précis du lieu de deal à Nice est… C’est ce qu’ont découvert sur le pare-brise de leur voiture les automobilistes garés ce jeudi au parking Acropolis, situé à 10 minutes du site de vente.

L’affaire, révélée par Nice-Matin, est prise très au sérieux par la mairie de Nice. Dans un communiqué, Christian Estrosi annonce que la ville va déposer "une plainte sur la base de l’article 40 du code de procédure pénale" et qu’elle met "à disposition de la Police les éléments probants, particulièrement les bandes des caméras de vidéoprotection, afin de contribuer à l'identification les personnes ayant commis cet acte".
 

"Deux hommes d'apparence jeune"

Sur les images de vidéosurveillance, visionnées par la police à la suite de l'ouverture d'une enquête en flagrant délit, on voit selon un responsable du parking "deux hommes d'apparence jeune, portant des capuches et non reconnaissables, distribuer sur trois étages du parking ces prospectus".

Le candidat du Rassemblement national (RN) aux prochaines municipales, Philippe Vardon, voit dans cette affaire "une nouvelle étape dans la transformation en supermarché de la drogue du quartier des Liserons !"
 


Allemand n'y croit pas

Patrick Allemand, élu PS et candidat dénonce un "tract scandale" mais surtout, émet des doutes : "je ne crois pas à cette affaire. Je ne vois pas l'intérêt des dealers des Liserons à venir tracter en ville pour se faire de la publicité et attirer l'attention sur eux. La cité des Liserons est nationalement connue des délinquants et des consommateurs qui savent parfaitement où aller s'approvisionner sans plan."
 

Cette impasse, considérée comme l’une des plaques tournantes de la drogue, est située en bordure de l’autoroute A8 entre les quartiers de Roquebillière et de l'Ariane dans l’est de Nice. En octobre, une importante opération de police dans le quartier des Liserons avait mobilisé 230 fonctionnaires. Une trentaine d’individus avaient été interpellés à cette occasion et plusieurs dizaines de kilos de cannabis saisis.

Plan de rénovation

Le quartier doit faire l’objet d’un plan de rénovation avec la réhabilitation d’un terrain de jeu, rénovation des parkings, purge de la falaise pour sécuriser les lieux. Près de 20.000 personnes y vivent dans des conditions parmi les plus précaires de la commune. Un programme de rénovation qui laisse certains sceptiques
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus