Démantèlement d'un trafic de drogue qui alimentait la région de Nice

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Lebaratoux avec AFP

Huit personnes, dont des membres présumés du milieu, ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre du démantèlement d'un vaste trafic de stupéfiants dans le Sud-est de la France.

Quatre kilos de cocaïne, un kilo d'héroïne et 250 kg de cannabis ont été saisis lors de cette enquête initiée par la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Marseille.



Vendredi, à l'issue d'une "enquête d'initiative" débutée en février, la DIPJ a interpellé deux personnes en pleine transaction de drogue sur une aire de l'autoroute A7 du côté de Montélimar (Drôme).



L'enquête avait débuté dans la région de Nice et s'était notamment orientée vers un présumé membre du milieu âgé d'une cinquantaine d'années connu des services de police et de justice, et habitant Manosque (Alpes-de-Haute-Provence).

Ce suspect effectuait, selon la source, de "nombreux transports de drogue" depuis les Pays-Bas par la route.

Dans la foulée six autres suspects ont été interpellés.



Des armes ont été saisies par la PJ, ainsi qu'une centaine de cartouches, une somme de 210.000 euros et un trieuse à billets de banque.

Ce trafic, a dit la source, alimentait la région niçoise et la PJ estime avoir porté un "rude coup" au milieu qui s'était recyclé dans le trafic de stupéfiants.

Les huit suspects sont toujours en garde à vue  et devraient être présentés à la justice dans la journée.



L'interview de Philippe Frizon Directeur de la Police Judiciaire de Nice

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité