REPLAY. Participation en baisse, casserole géante, " Viok Bloks" : la 14e journée de mobilisation contre la réforme des retraites en images sur la Côte d'Azur

Quatre manifestations contre la réforme des retraites ont eu lieu à Toulon, Draguignan, Nice et Antibes ce mardi 6 juin. Les manifestants ont été moins nombreux pour la 14e journée de mobilisation, qui s'est faite en musique et au bruit des casseroles.

Bien que la loi ait été promulguée, la mobilisation se prolonge contre la réforme des retraites. Les syndicats ont appelé à une 14e journée de grève ce mardi 6 juin. Sur la Côte d'Azur, 14 700 personnes selon les syndicats, 4 600 selon la police, ont rejoint les cortèges. Une participation en baisse, par rapport à la dernière manifestation du 1er mai. 

"Arriver à continuer à mobiliser aujourd'hui, après un mois sans mobilisation réel, c'est énorme, a tenu à souligner Pascal Brun, secrétaire départemental Solidaires Var. On le sent, les salariés sont fatigués, épuisés, mais cette réforme ne passe toujours pas." 

Une réforme des retraites qui ne passe pas pour Viviane à Toulon, accompagnatrice d'enfant en situation de handicap : "Je gagne 816 euros, je ne vois pas à 64 ans être à côté d'un élève, surtout en gagnant si peu." Elle est venue manifester à Toulon avec sa fille, apprentie fleuriste. "On se battra ensemble;", assure la jeune fille âgée de 21 ans. 

  • Participation en baisse à Nice, Toulon, Draguignan et Antibes

À Nice, 1 700 personnes ont défilé dans les rues ce mardi 6 juin, selon les chiffres de la préfecture,  6 500 selon la CGT.  Un rassemblement plus faible qu'au 1er mai, où il y avait eu 20 000 manifestants selon les organisateurs et 2 300 selon la police.

À Antibes, selon la CGT, 500 personnes ont rejoint le défilé, ils n'étaient que 200 selon la Préfecture.  

À Toulon, la Préfecture annonce 2 200 participants. Pour la CGT ce sont plutôt 7 000 personnes qui ont défilé. Le 1er mai dernier,  20 000 personnes avaient rejoint le cortège selon les organisateurs, et 7 200 selon la police. 

À Draguignan, ce 6 juin, la préfecture annonce 500 manifestants dans le défilé contre 700 pour la CGT. 

  • Masques à gaz, "Les Viok bloks", casserole géante à Toulon un défilé haut en couleur

À Toulon, la manifestation est partie de la Place de la Liberté. Des manifestants ont revêtu des combinaisons pour défiler. Sur la banderole qu'ils portent, on pouvait lire : "49.3 Liquidateur de démocratie". Pour se faire entendre, cette fois-ci, ce n'est pas sûr des casseroles qu'ils ont tapé, mais sur des bonbonnes de gaz. 

      Une casserole géante en carton a aussi été brulée dans la rue, par des manifestants qui n'ont pas manqué d'idées pour se faire remarquer. Les retraités ne sont pas en reste avec un nouveau slogan, détournant le nom des Black Blocks, pour devenir "Les Viok Bloks". 

      • Surveillance au drone

      À Nice, la police a utilisé des drones pour surveiller la manifestation. Captation, enregistrement et transmission d'images ont été autorisés par arrêté préfectoral. Un usage des aéronefs qui ne fait pas consensus.  

      • Perturbations dans les transports en commun

      Le parcours des défilés provoque quelques perturbations dans les transports en commun. 

      De 9 h 30 à 14 h 00, en raison de la manifestation, le centre-ville de Toulon est fermé à la circulation, annonce le Réseau Mistral sur sa page twitter. À Antibes, entre le Pôle d'échanges et la place de Gaulle, des perturbations et des retards sont à prévoir, prévient le réseau Envibus. Sur les lignes Azur, des perturbations sont à prévoir sur les lignes 8,12,38 et 57 à cause des manifestations en centre-ville.   

      • Trains légèrement perturbés

      Sur le territoire national, 9 trains sur 10 circuleront bien sûr le réseau SNCF. Les voyageurs TGV et intercités seront contactés par SMS en cas de perturbation sur leurs trains. Selon la compagnie, il y a ce jour, "quelques adaptations possibles sur certaines lignes". Voir sur le fil Twitter SNCF régional les conséquences en temps réel.

          • Des vols annulés à l'aéroport Nice Côte d'Azur

          La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) avait demandé aux compagnies aériennes d'annuler un tiers de leurs vols à Paris-Orly ce mardi en raison de la participation de contrôleurs aériens à une grève contre la réforme des retraites.

          Ces suppressions préventives ont également été requises pour un vol sur cinq en provenance ou à destination des aéroports de Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux et Nantes, a précisé la DGAC dans un communiqué, en prévenant que "des perturbations et des retards" supplémentaires étaient probables.

          Vous pouvez suivre l’évolution du trafic de l'aéroport Nice Côte d'Azur et l’état des vols en temps réel :

          Une action contre la réforme des retraites organisée deux jours avant l'examen par les députés de la proposition de loi du groupe Liot visant à abroger le texte.

          Propos recueillis par Frédéric Roche

          L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
          Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
          choisir une région
          Provence-Alpes-Côte d'Azur
          France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité