Dissolution de l'Assemblée. Pour Ciotti, "La Macronie, c'est fini" et pour Lisnard "ce résultat est un nouveau revers pour LR"

À la suite des résultats des élections européennes ce dimanche soir, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l'Assemblée nationale. Une déclaration choc qui a pris de court tous les rangs politiques. Les Républicains ont été parmi les premiers à commenter, leur président Eric Ciotti et David Lisnard notamment.

Des élections législatives se tiendront le 30 juin et le 7 juillet. La conséquence de la décision du président Emmanuel Macron de dissoudre l'Assemblée nationale suite aux résultats des élections européennes ce 9 juin. 

Un vote marqué par une large victoire du Rassemblement national. "J'ai entendu votre message, vos préoccupations, et je ne les laisserai pas sans réponse", a déclaré le président de la République dans une allocution télévisée, à peine une heure après les résultats du scrutin européen.

"La seule solution" 

Cette décision inattendue du président Emmanuel Macron de dissoudre l'Assemblée nationale était "la seule solution" pour le patron du parti Les Républicains, Eric Ciotti.

L'Azuréen a précisé que LR, arrivé dimanche en 5e position avec environ 7% des voix, irait seul sous ses "couleurs" aux législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet, "sans aucune forme de coalition, de coopération, de collaboration avec ce pouvoir qui a tant abîmé la France".
Un choix confirmé, sur LCI par la tête de liste LR lors de ces élections européennes, François-Xavier Bellamy.

Nous voulons incarner une alternance, parce que nous devons incarner une espérance... Notre message est très simple, nous allons défendre nos couleurs, comme nous l'avons fait durant cette campagne européenne... pour redonner confiance en notre vie démocratique,

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR.

Le président des Républicains Eric Ciotti a estimé sur TF1 que "la Macronie, c'est fini maintenant", qualifiant le score du camp présidentiel Renaissance de "défaite globale très puissante".

Je suis dans l'opposition. Nous allons plus que jamais garder une ligne d'indépendance totale.

Eric Ciotti, président des Républicains.

Sur ses réseaux sociaux, il a ajouté : "C’est ce soir la défaite d’Emmanuel Macron. Les Français ont refusé le "en même temps". L’insécurité et l’immigration ne cessent de croître. C’est un échec et le président de la République ne s’en remettra pas."

Mais pour le maire LR de Cannes David Lisnard, "le résultat est un nouveau revers pour LR".

Il faut que la droite classique qui a gagné en Europe mais pas en France se remette en question, qu’elle se remette au travail pour incarner une alternative crédible avec une offre autour de l’ordre et la liberté

David Lisnard, maire LR de Cannes

Sur le plateau de LCI le maire de Cannes a vers 23H ce dimanche soir redit ses convictions : "On ne redresse pas aujourd’hui notre pays en faisant des "combinacions". Il faut savoir ce que l'on veut faire. Je crains que l'on amplifie la chienlit. On nous dit que les JO c'est le grand moment de l'été et là, en trois semaines, on organise des législatives qui peuvent donner le pouvoir au RN". David Lisnard de conclure : "Il faut être constant dans ces convictions et ses idées."

Il dirige le mouvement politique Nouvelle énergie.

Avec AFP.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité