EN IMAGES. La princesse de Monaco, Grace Kelly : un destin hors norme, une mort tragique il y a 40 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Delaunay .

Il y a 40 ans, le 14 septembre 1982, la Principauté pleurait sa princesse. Entre Monaco et La Turbie dans les Alpes-Maritimes, Grace Kelly décède des suites d'un accident de voiture survenu la veille. Elle avait 52 ans.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"Il y a des êtres qui ne s'éteignent jamais", avait-elle coutume de dire. Grace de Monaco ignorée alors, qu'elle était de ceux là. L'ouvrage de l'écrivain Jean des Cars, Inoubliable Grace de Monaco, réédité à l'aube des 40 ans de son décès, lui, l'atteste. 

Dans un entretien à Madame Figaro, l'auteur confie : "Elle a eu un accident à l'endroit même où elle me disait, quelques années plus tôt, que la route était dangereuse et que quelqu'un s'y tuerait..." 

27 ans plus tôt 

C'est une scène mythique, presque prémonitoire qui s'invite sur grand écran. Dans La Main au collet, sorti en 1955, et réalisé par Alfred Hitchcock on y voit Grace Kelly, cheveux au vent, enchaîner les virages serrés à toute allure au volant d’une décapotable, sur la Côte d'Azur.

Le 13 septembre 1982, c’est sur cette même route, plus précisément entre Monaco et La Turbie, que Grace de Monaco perdra la vie dans un accident. 

La Princesse du Rocher décédera le lendemain au Centre hospitalier public CHPG qui porte son nom depuis 1958.

L'Américaine a donné un nouveau souffle à la Principauté, et a marqué son histoire à jamais.

Une actrice devenue princesse 

Grace Kelly est née le 12 novembre 1929 à Philadelphie aux Etats-Unis. Sa carrière d'actrice débute au théâtre, puis à partir des années 50, elle commence à apparaître dans des séries télévisées et des films. Elle rencontrera un grand succès avec Mogambo de John Ford.

Mais c'est le réalisateur Alfred Hitchcock, qui propulsera son nom sur le devant de la scène. Elle jouera notamment dans Le crime était presque parfait, Fenêtre sur cour ou encore La Main au collet.

Grace Kelly remporte l'Oscar de la meilleure actrice pour Une fille de la province en 1955.

Elle rencontre le prince de Monaco lors de son déplacement pour le Festival de Cannes en 1955.

A l'affiche de ce même festival en 2014, un film sur la star, incarnée par Nicole Kidman fera polémique.

Au sommet de sa gloire, à 27 ans, l'Américaine quitte tout pour épouser Rainier en 1956 et renoncera à sa carrière d'actrice. 

Des expositions à Monaco

Une exposition retraçant l'itinéraire de la star hollywoodienne devenue princesse, lancée à Monaco en 2007 pour les 25 ans de sa disparition, a depuis voyagé à Paris, Moscou, Rome, Londres, Sao Paulo et Toronto.

En 2009, "Grace Kelly 90 years" met à l'honneur l'art et le cinéma américain des années 1950-1960, accordant davantage de place à la "Grace Kelly" actrice qu'à la Princesse Grace de Monaco.

La Princesse Grace est une icône parce que d’une part de Princesse du cinéma auréolée d’un Oscar à Hollywood, elle s’est métamorphosée en authentique princesse européenne, plaçant enfin la principauté de Monaco sur la carte du monde.

Stéphane Bern.

Elle a contribué au rayonnement de la Principauté

Le 18 avril 1956, Grace se marie. Elle porte une robe sublime, en soie et dentelles de Bruxelles rebro­dée de perles de culture.

Une œuvre unique offerte par les studios Metro Goldwyn Meyer à son ancienne ac­trice. 

La première rencontre s'était faite le 6 mai 1955. Grace Kelly est invitée à visiter le palais. Thomas Fouilleron, historien spécialiste de la royauté monégasque, explique : "c'est un pari d'un journaliste de Paris Match qui voulait traiter l'actualité différemment."

Le prince est en retard mais le charme opère. Ils ne se revoient ensuite qu'à Noël, aux Etats-Unis. Elle dira alors de sa majesté :

"Charming ! Very charming !"

Le charisme de Grace Kelly et son légendaire glamour, seront ensuite salués par la Principauté. 

Elle a embrassé sa fonction très rapidement, ayant assimilé l'histoire de sa belle famille.

Thomas Fouilleron, historien du Palais

Ensemble, le couple aura trois enfants :  Caroline en 1957Albert en 1958 et Stéphanie de Monaco en 1965.

Durant son règne de princesse, « Son Altesse Sérénissime la princesse Grace de Monaco » selon son titre officiel, contribuera à asseoir le pouvoir politique et culturel du Rocher. Thomas Fouilleron confie : "Le prince Rainier disait d'elle, qu'elle avait été son ministre de la Culture."

La Principauté encore méconnue à l'international, sera mise en lumière par cette ancienne étoile hollywoodienne.

40 ans après sa mort, elle est encore présente dans le cœur de Monaco. Des rues, des statues et des monuments portent son nom.

Les Ballets de Monte Carlo, fondés par la Princesse Caroline de Hanovre, en 1985, sont eux aussi en mémoire de la grâce, de Grace. 

Cms-ContentHasMedia_15617508

Les hommages 

Un concert de musique irlandaise sera donné jeudi 15 septembre par l'Orchestre philharmonique de Monaco, en hommage aux racines de la famille Kelly. La "Suite symphonique Princesse Grace" y sera créée et interprétée par le violoniste irlandais Frankie Gavin.
 

Mais contrairement aux années précédentes, il n'y aura pas de messe à la mémoire de Grace dans la chapelle Palatine, selon une source proche du palais.

L'année 2023 donnera lieu en revanche à de nombreuses célébrations sur le Rocher à l'occasion du 100e anniversaire de la naissance de Rainier III. Le comité en charge des préparatifs est présidé par la princesse Stéphanie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité