Entrepreunariat sur la Côte d'Azur : une semaine pour aider les étudiants à se lancer

Publié le
Écrit par Gregory Bustori .

La semaine Créativ’ touche à sa fin ce 9 octobre sur de nombreux sites de l’Université Côte d’Azur. Deeptech, industries créatives, création de start-ups sociales ou environnementales… Ces thématiques se déclinent pour les étudiants à Cannes, Nice, ou Sophia-Antipolis.

"Comment créer le job de ses rêves ?" a inauguré le 30 septembre dernier une longue semaine de rencontres, tables rondes et autres ateliers destinés à accompagner les étudiants azuréens désireux de se lancer dans une aventure entrepreneuriale.

Ce lundi 3 octobre, le tout récent campus Méliès de Cannes (il a effectué sa première rentrée scolaire en septembre 2021) accueillait une table ronde sur les industries créatives. Face aux intervenants, issus de l'univers des jeux vidéos ou de la production audiovisuelle, des étudiants de formation de ce campus de Cannes-la-Bocca.

"Créer une structure en binôme, au minimum"

Dominic Graziani, est l'un des co-fondateurs de la société Machina Films. Il y a 15 ans, lors de la création de cette structure spécialisée dans la post-production de contenus ou encore les effets spéciaux, c'est ce type de rencontres qui lui a manqué au début de son aventure entrepreunariale. 

Parmi les conseils qu'il a distillés : "quand on créé une société, au début, on est un peu idéaliste et on se dit que l'on va gagner rapidement de l'argent, et je leur disais que c'était bien de garder un travail un peu alimentaire en parallèle, pour pouvoir payer ses factures, etc. On peut l'oublier, mais il y a beaucoup de choses à payer au début, et il faut rentrer de l'argent. Il faut pouvoir assurer tout cela avec une source de revenus en dehors de la société."

Il a insisté lors de ces échanges de plus d'une heure avec le public sur la nécessité de bien s'entourer, et surtout de ne pas forcément se lancer seul dans une telle entreprise: "je leur ai conseillé de créer une structure en binôme, au minimum. Cela permet de confronter les points de vue, de s'entraider."

160 étudiants accompagnés chaque année

L’Université Côte d’Azur se fait le relai sur son territoire de l’organisation de cette semaine Créativ' - qui compte une quinzaine d'événements - et le dispositif Pépite, qui est une initiative ministérielle créée en 2014, déployée sur 33 territoires en France.

"Le Pépite, aujourd’hui sur la région azuréenne, est hébergé par l’université Côte d'Azur, et notamment par le centre de ressources et d’expertises en entreprenariat qui s’appelle le ICE - Innovation Centre for Entrepreneurship", explique Baptiste Chefdeville, responsable du programme Pépite Paca Est 06. 

Celui-ci "regroupe tous les dispositifs et toutes les ressources en matière de soutien à l’open innovation et à l’entreprenariat de l'université. À la fois des programmes qui favorisent l’intraprenariat, soit le développement des compétences des étudiants, qui sont aujourd’hui très valorisées et recherchées par les entreprises, notamment en matière de capacité à régler des problèmes complexes, et de vraies capacités à transformer et à travailler en équipe."

À la manœuvre de cette semaine permettant aux étudiants de s'informer, d'envisager de potentielles aventures entrepreunariales et de les concrétiser, ce Pépite azuréen accompagne chaque année, en moyenne, quelque 160 étudiants depuis sa création, de Menton à Cannes, et jusqu'à Toulon. Et pour des cursus allant jusqu'à bac+8 concernant les doctorants.

Environ 50% de ces projets accompagnés débouchent à la création d'une structure, selon Baptiste Chefdeville.

La Deeptech au programme ce mercredi

Ce 5 octobre, au campus Saint Jean d’Angély, c'est au tour de la thématique de la Deeptech d'être traitée, avec un live diffusé en partenariat avec la Banque Publique d'investissement.

La Deeptech est dévolue aux innovations les plus pointues sur le plan technologique, comme la réduction de notre consommation médicamenteuse à travers un jumeau numérique, ou l'éradication de la maladie d’Alzheimer grâce aux cellules souches.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité