Étape du Tour de France amateur à Nice, pourquoi il y a eu plus de 140 chutes enregistrées

L'Étape du Tour au départ de Nice qui réunit des cyclistes amateurs du monde entier a engendré des dégâts derrière elle. Hélicoptères, pompiers, ambulances... 80 interventions du Samu ont dû être effectuées et plus de 140 chutes ont été relevées.

La 32e édition de l'Étape du Tour va laisser des traces. Ce samedi 6 juillet, au départ de Nice, plus de 12 000 cyclistes en provenance de 21 pays différents se sont essayés au parcours que feront les coureurs professionnels du Tour de France le 20 juillet prochain.

Sur le parcours de 138 kilomètres, des montées, des crampes et 140 chutes, parmi elles, l'un des cyclistes, polytraumatisé, a été transféré à l'hôpital Pasteur de Nice. 

Plus de 140 chutes

L'Étape du Tour, qui se déroule entre Nice et le col de la Couillole aura été sportive également pour les services de secours. Sur les 140 chutes recensées, 80 interventions du Samu ont dû être effectuées sur le parcours.

Paul Monteiro, qui a participé à la course en a fait les frais sur la descente du col de Turini. "J'ai pris la confiance et j'ai accéléré pendant la descente, mon pneu arrière a glissé sur la deuxième partie de la route qui n'était pas en excellent état et je suis tombé."

Le cycliste s'en sort avec quelques égratignures mais rien de grave. Selon lui, énormément de chutes ont eu lieu à cet endroit précis, dont deux personnes qui sont tombées dans le ravin.

Il y a eu une petite averse de 10 minutes qui a rendu la route très glissante, c'était super dangereux.

Paul Monteiro

La montée du Turini :

Selon Paul Monteiro, il faudrait réduire le nombre de participants pour éviter des accidents de ce type, une vingtaine de personnes étaient déjà à l'arrêt quand il a chuté à son tour. Dans certaines courses, on arrête même le chronomètre dans ce genre de pente dangereuse pour éviter les accidents et permettre aux coureurs de ralentir l'allure. 

L'ensemble des services de polices et de gendarmerie étaient sur le pont pour faire face à cette course et à ses 4 600 mètres de dénivelé positif. Trois hélicoptères appartenant respectivement à l'organisation, au Samu et aux pompiers étaient déployés pour l'occasion.

La course a été remportée par le Français Damien Jeanjean pour les hommes.

Chez les femmes, la vice-championne de France normande Gladys Verhulst-Wild s'est imposée.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité