Etat d'urgence: 15 perquisitions dans les Alpes-maritimes depuis les attentats

Depuis la mise en oeuvre de l’état d’urgence sur le territoire métropolitain le 14 novembre, quatre assignations à résidence et 15 perquisitions à domicile ont été réalisées dans les Alpes-maritimes. 

Lundi, les forces de l'ordre ont perquisitionnées un domicile à Carros

Voici le bilan des mesures prises depuis depuis le 14 novembre dans les Alpes-maritimes:  

Mesures individuelles
  • 4 assignations à résidence (3 à Nice, 1 au Cannet)
  • 15 perquisitions à domicile (6 à Nice, 2 à Valbonne, 3 à Drap, 2 à la Trinité, 1 au Cannet, 1 à Carros)
  • 1 arrêté limitant la capacité à aller et venir (Nice)
  • 2 arrêtés d’interdiction à un individu de tenir des réunions publiques (1 à Nice, 1 à Drap)
  • 2 interdictions de fréquenter un lieu de culte (Valbonne)

Mesures collectives :
  • 2 perquisitions de lieux de culte (Beausoleil et Drap)
  • 2 arrêtés de fermeture de lieux de culte clandestins (Beausoleil et Drap)
  • 2 perquisitions et 2 fermetures d’un lieu de restauration à Nice et Cannes

Le point sur les mesures d'urgence prises à Nice:

Intervenants:
François-Xavier Lauch Directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes
Christian Vallar Doyen de la faculté de droit et science politique Université Nice Sophia-Antipolis

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité