Une étudiante de Nice lance une pétition pour la suspension des loyers en cité universitaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lioult
De nombreux étudiants ont quitté leur chambre universitaire pour étudier en ligne chez leurs parents.
De nombreux étudiants ont quitté leur chambre universitaire pour étudier en ligne chez leurs parents. © FTV

"Suspendez les loyers pour les étudiants en résidence universitaire !". C'est l'intitulé d'une pétition en ligne déjà signée par plus de 16 000 personnes. Elle sera adressée au Crous, et à Dominique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.

Mélissa, 21 ans, est Varoise, et elle est étudiante en deuxième année de psychologie à Nice et résidente en cité universitaire. Pour elle, le constat est amer. 

Les étudiants sont des personnes oubliés lors de ce confinement 2.

Mélissa, étudiante.

Elle rappelle que ce deuxième confinement est bien différent du premier, au printemps dernier ( les loyers de chambres en cité U avaient été Alors suspendus. Les universités sont fermées depuis le 28 octobre 2020 et elles le resteront jusqu'au 9 février 2021 minimum. Les étudiants suivent les cours à distance, donc la plupart du temps, explique t-elle, dans le cerche familial dans un souci de santé mentale. C'est d'ailleurs son cas, puisqu'il n'y a aucun cours ni aucun TP sur site, et elle s'est retrouvée devant les frais non prévus.

Il a fallu racheter un ordinateur, le mien était vieux et pas adapté pour suivre les cours à distance. Il faut aussi une bonne connexion internet, des cartouches d'encre. Ce n'était pas prévu au budget. On est beaucoup dans ce cas.

Mélissa

Ajoutons que les étudiants ont presque tous perdu leurs petits boulots. Ils se retrouvent dans une stuation de grande précarité.

Du coup, elle estime que payer des chambres universitaires que les étudiants n'occupent plus est injuste : elle rappelle que du coup, ils n'utilisent plus d'eau, plus d'électricité.

Mélissa a alors décider de lancer une pétition le 2 décembre dernier, avec un premier objectif, 15 000 signatures. 

Nous aimerions juste retrouver une sérénité d'esprit afin de réussir nos examens lors de cette année inédite. Réussir nos examens afin de construire notre avenir professionnel. Je demande donc l'exonération des loyers des chambres étudiantes et le remboursement des loyers alors que nous n'occupions pas le logement.

Melissa

" Plus nous seront mobilisés, plus on nous entendra " conclut Mélissa.

Aujourd'hui, son objectif est largement dépassé, elle vise donc les 25 000 signatures pour avoir encore plus de poids.

On est l'avenir de ce pays. On doit être libéré de tous soucis pour étudier dans les meilleurs conditions possibles, ce qui n'est pas évident, vu le contexte !

Mélissa

Elle espère obtenir une réponse rapide de Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur qui reconnaît la difficulté que présente cette épidémie de Covid-19 pour les étudiants.

A noter qu'une chambre meublée de 9m2 coûte 249 euros par mois, charges inclues.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.