Le festival italien de Sanremo récompense une chanson qui évoque l'attentat de Nice

C'est l'équivalent des Victoires de la musique en France, le Festival de la chanson italienne de Sanremo a récompensé samedi soir une chanson qui parle des attentats, dont celui de  Nice.

5 heures de musique italienne, un show national... le Festival de la chanson italienne de Sanremo a consacré cette année Ermal Meta et Fabrizio Moro et leur chanson Non mi avete fatto niente​, vous ne m'avez rien fait, en Français.

De Barcelone à Londres, au Caire en passant par Paris, leur chanson évoque les attentats dans le monde avec un message : Il faut que la vie continue après ces malheurs.

Nice dans le cœur des deux chanteurs


L'attentat du 14 juillet à Nice est présent dans la chanson à travers ces paroles :

"A Nizza il mare è rosso di fuochi e di vergogna. Di gente sull’asfalto e sangue nella fogna". Ce qui signifie : "A Nice la mer est rouge de feux et de honte. De gens sur le bitume et du sang dans les égouts".

Avec un message final adressé aux terroristes : Vous ne m'avez rien fait. Vous n'avez rien gagné. Parce que tout va au-delà de vos guerres inutiles.





Avec cette récompense, les deux chanteurs italiens ont gagné le droit de représenter l’Italie en finale de l’Eurovision le 12 mai à Lisbonne (Portugal).