• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

“Fly Rider” figure des Gilets jaunes exprime ses doutes sur le caractère terroriste de l'attentat de Nice

Maxime Nicolle, l'un des principaux leaders des gilets jaunes, doute du caractère terroriste des attentats de Strasbourg et Nice / © Capture FB
Maxime Nicolle, l'un des principaux leaders des gilets jaunes, doute du caractère terroriste des attentats de Strasbourg et Nice / © Capture FB

Figure du mouvement sur Facebook, Maxime Nicolle alias Fly Rider est à la tête de l'un des plus importants groupes de militants du réseau social. Dans une interview accordée à Konbini News, ce mercredi, il dit "douter du caractère terroriste des attentats de Strasbourg et de Nice."

Par @annelehars

Depuis le début du mouvement, il exprime et diffuse régulièrement des rumeurs. Maxime Nicolle alias Fly Rider est à la tête de l'un des plus importants groupes de militants du réseau social. 

► On a passé au crible les rumeurs relayées par "Fly Rider", la star des "gilets jaunes" dont les vidéos cartonnent sur Facebook (Article du 7 décembre 2018).

Dans sa dernière interview accordée à Konbini News, ce mercredi, ce porte-parole des "gilets jaunes", dit douter du caractère terroriste des attentats de Strasbourg et de l'attentat du 14 juillet 2016 Nice.

Il commence par avancer que l'attentat de Strasbourg n'est pas "terroriste". Et de redire qu'il "n'a aucune confiance en ce que je ne vois pas".
 

Il met en cause le fait de ne pas avoir vu de ses propres yeux la vidéo d'allégeance à l'Etat islamique retrouvée au domicile du tireur par les enquêteurs.

"Si le fait ne pas avoir de preuve, ça ne me donne pas confiance et que c'est ça être complotiste, dans ces cas-là oui je suis complotiste parce que j'ai aucune confiance en ce que je ne vois pas. (...) Elle est où cette vidéo ? Vous me dites -vous ne pouvez pas la voir-, je ne vous crois pas. On a un groupe terroriste qui dit c'est nous qui avons fait ça sauf qu'il n'y a aucun lien officiel qui permet de le confirmer."

De là, le journaliste lui redis que "c'est le cas de plein d'attentats", comme celui de Nice. 
Pour Maxime Nicolle répond qui aime provoquer et jouer sur les mots : "C'est une tuerie de masse. (...) Attentat terroriste, il n'y a rien qui le justifie. C'est un attentat, mais pas forcément terroriste."
 

Rappels sur ces attentats


► Le 11 décembre 2018 à Strasbourg vers 19h50, Cherif Chekatt, un homme de 29 ans a tiré sur la foule dans le centre de Strasbourg. Cinq personnes sont mortes des suites de cet attentat. Onze personnes sont blessées. L'auteur des coups de feu a été abattu par la police.

► Le 14 juillet 2016, un camion-bélier fonce sur la foule venue assister au feu d'artifice sur la Promenade des Anglais à Nice. Cette attaque terroriste a fait 86 victimes et 434 blessés.

Pour aller plus loin ► Gilets jaunes : quand le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi tente de dialoguer avec "Fly Rider" sur Facebook.

A lire aussi

Sur le même sujet

Évacuation des gilets jaunes à Antibes

Les + Lus